Ronquières Festival : record d’affluence et retour en grâce de dEUS

Le Ronquières Festival a attiré 65.000 personnes en trois jours dans une ambiance 100% bienveillante. La prochaine édition se déroulera du 4 au 6 août.

Ronquières Festival : record d’affluence et retour en grâce de dEUS
dEUS au Ronquières Festival . Photo Mathieu Golinvaux

En 2021, le Ronquières Festival avait relevé avec panache le défi d’organiser en last minute une version à pleine capacité de son événement, le premier de ce genre avec une formule Covid Safe Ticket qui faisait alors beaucoup de sceptiques. Cette édition, sublimée par le concert de dingue de Måneskin, fut une réussite totale et allait donner des ailes à tous les organisateurs de concerts live. Le festival au bord du Plan Incliné a été récompensé de son audace. Après avoir remis les jauges à zéro et rajouté une journée à sa programmation, cette édition 2022, qui s’est déroulée du 5 au 8 août, a battu tous les records. 65.000 spectateurs en trois jours. Sold-out sur toute la ligne. Une réussite totale.

L’esprit Ronquières

Pour être honnête, nous nous attendions à faire le plein le vendredi soir avec Orelsan et nous espérions remplir aussi le samedi avec une programmation francophone emmenée par Julien Doré, explique Gino Innocente, co-fondateur du Ronquières Festival. La bonne surprise est venue de la journée du dimanche. Nous tenons à avoir une programmation plus rock tout en sachant que le genre est moins fédérateur pour notre public cible. Et nous avons finalement réussi à faire sold-out, preuve que les spectateurs nous font confiance. "

Mais le succès de cette édition 10e anniversaire ne s’explique pas seulement par la qualité de la programmation et les thématiques de chaque journée (programmation jeune et urbaine le vendredi, familiale le samedi, rock et adulte le dimanche). La météo était au rendez-vous bien sûr. Mais il y a aussi un esprit Ronquières. Des bénévoles qui s’occupent des enfants aux agents de sécurité, du personnel des stands Horeca, aux jeunes qui vous guident à l’ entrée, ce ne sont que sourires, politesse, cordialité. Et, comme souvent, cette bienveillance rayonne sur le public. Pas de bousculade ici, pas d’agressivité… Une fête totale.

Quid pour 2023?

Cette formule " 3 jours " ayant porté ses fruits au-delà de toutes les espérances, sera reconduite en 2023. " Le Ronquières Festival 2023 se déroulera du vendredi 4 au dimanche 6 août 2023, poursuit Gino Innocente. On réfléchit déjà à la programmation. Lomepal et Bigflo et Oli, qui sont déjà venus chez nous, ont une actualité discographique et tourneront. Ça donne envie, bien sûr. Mais rien n’est encore fait. Nous gardons les deux scènes Bâbord et Tribord ainsi que le nouveau Bâbord Club où seront programmés des dj’s. Nous allons analyser ce qui peut être encore optimalisé au niveau de l’aménagement du site mais nous ne voulons pas tomber dans la surenchère et faire exploser les jauges. Nous visons toujours une assistance de 22.000 personnes par jour. Nous voulons rester un festival à taille humaine où convivialité rime avec musicalité. "

Ronquières Festival 2022. Photo Mathieu Golinvaux

Mustii et dEUS

Si le festival s’est clôturé avec la prestation du groupe britannique Snow Patrol, nous avons surtout été impressionné par le rock alternatif et sans concession de The Limiñanas, le show euphorique de notre Mustii et le retour aux affaires de dEUS. Tom Barman et sa troupe ont annoncé un nouveau single pour la fin du mois de septembre et un nouvel album (enregistré à l’ICP) pour janvier et février. En attendant ces réjouissances, leur prestation dominicale à tribord du Plan Incliné a remis les choses à plat. dEUS n’a rien perdu de sa pertinence. Dans sa belle chemise d’un blanc immaculé, Tom Barman reste ce leader charismatique qui ne lâche rien. dEUS n’a pas fait dans le best of et c’est tout à son honneur. Mais il a enchaîné les brûlots avec une rare intensité et un son énorme. Fell Off the Floor, Man, une version époustouflante d’Instant Street avec un Mauro Pawlowski en toute grande forme, un Sun Ra toujours aussi expérimental, Hotellounge (Be The Death Of Me) que nous n’avions plus entendu depuis longtemps et Sud and Soda en apothéose. dEUS is back et ça fait vraiment plaisir.

Mustii. Photo Mathieu Golinvaux

dEUS au Ronquières Festival . Photo Mathieu Golinvaux

Sur le même sujet
Plus d'actualité