The Rolling Stones: 60 ans de carrière irrationnelle en images

Le plus grand groupe de l’histoire du rock sera au stade Roi Baudouin le 11 juillet pour son soixantième anniversaire. Retour en images sur une carrière fabuleuse et irrationnelle.

THE ROLLING STONES
© BelgaImage

Les débuts flamboyants

Formés en 1962, The Rolling Stones sortent leur premier album homonyme chez Decca en 1964. Essentiellement constitué de reprises de leurs héros américains (Chuck Berry, Willie Dixon, Rufus Thomas), il détrône “With The Beatles” de la tête du hit- parade anglais, qu’il occupera douze semaines consécutives. Un an plus tard, Mick Jagger et Keith Richards composent leur chanson signature (I Can’t Get No) Satisfaction, jouée près de 1.000 fois sur scène.

Le premier concert belge

Le 27 mars 1966, les Rolling Stones jouent au Palais des Sports de Schaerbeek (qui sera démoli un an plus tard). Le groupe emmené par Mick Jagger (qui salue son public sur la photo) interprète notamment Time Is On My Side, 19th Nervous Breakdown et (I Can’t Get No) Satisfaction.

The Rolling Stones

The Rolling Stones à Schaerbeek. © Daniel Gardin

La folie à Forest National

Les Stones sont en Belgique pour trois concerts en 1973.  Après le Sportpaleis d’Anvers, ils font deux fois Forest National, transformé en chaudron. Ces performances se retrouvent sur le cultissime album live “Brussels Affair” où Mick Jagger s’adresse aux fans en français: “Mes chéris, je vous aime tant”.

The Rolling Stones

The Rolling Stones à Forest National. © Daniel Gardin

La démesure

À partir du Steel Wheels Tour (1990), chaque tournée se doit d’être plus spectaculaire que la précédente. Lors du Big Bang Tour, le groupe réunit en 2006 plus de 1,3 million de fans sur la plage de Copacabana. Ce show gratuit nécessite notamment la construction d’un pont entre leur hôtel et la scène.

rolling stones

© BelgaImage

Le drame à Altamont

Le 6 décembre 1969, les Stones se produisent sur le circuit d’Altamont, en Californie du Nord, devant 300.000 personnes. Ils perdent vite le contrôle de la situation devant un public sous amphétamines et un service d’ordre assuré à la demande du groupe par des Hells Angels armés de queues de billard et de chaînes de vélo. Meredith Hunter, un spectateur afro-américain est poignardé à mort. Deux enfants (écrasés par un conducteur drogué) et une adulte (noyé) périront aussi.

La der de Charlie

Le 30 août 2019, Charlie Watts donne son dernier concert avec les Stones à Miami. Batteur et ciment du groupe, lui qui n’avait jamais raté un concert depuis les débuts scéniques du groupe au Marquee de Londres en 1962, s’éteint le 24 août 2021 à l’âge de 80 ans.

charlie watts

© BelgaImage

Les dieux du stade

Certains regrettent des prix de tickets trop élevés, mais les Stones font l’unanimité autour de leur grande forme musicale affichée depuis le coup d’envoi de leur tournée anniversaire SIXTY, le 1er juin dernier à Madrid. Soixante ans après ses débuts, le groupe anglais ne se contente pas d’être une légende nostalgique.  Par son engagement, son énergie et son plaisir à chaque fois renouvelé à communier avec ses fans, il affirme encore toute sa raison d’exister. Une énergie qui dépasse tout jugement rationnel.

Sur le même sujet
Plus d'actualité