Les Francos de Spa 2022 ont commencé entre les gouttes

Après deux éditions annulées, les Francofolies ont fait leur grand retour ce mercredi sur le site unique du parc de 7 Heures à Spa.

Les Francos de Spa 2022 ont commencé entre les gouttes
Charlie aux Francos de Spa – Belga

L’hymne des Francofolies a ainsi une nouvelle fois résonné ce mercredi, après deux années sans festival. C’est Bérode, finaliste Franc’Off qui a ouvert le bal à 14h45 sur la scène Sabam for Culture devant un public fort clairsemé. Le parc s’est ensuite rempli progressivement au fur et à mesure que la journée avançait.

Les artistes les plus attendus devaient se produire sur la scène Pierre Rapsat, principale scène du festival. Doria D, artiste belge très en vogue, s’y est produite la première devant une assemblée fournie et sous un soleil de plomb, à 16h45.

Hommage à Pierre Rapsat

A suivi à 19h30 le groupe Brasero, qui a rendu un vibrant hommage à Pierre Rapsat, à l’occasion du 20e anniversaire de sa disparition. Les grands morceaux du répertoire de l’artiste verviétois ont été joués (" Illusions ", " Elle m’appelle ", " J’attends le soleil ") pendant que des vidéos en sa mémoire étaient projetées sur un écran connexe. Sont aussi montés sur scène un orchestre de cuivres de 40 musiciens mais aussi le fils de Pierre Rapsat, Thomas, qui a interprété " Je salue l’homme, l’artiste, le père ! ", aux côtés d’Olivier Fivet, " un texte que je chanterai peut-être pour la dernière fois aux Francofolies avec Brasero ", a-t-il précisé avant de l’entonner.

L’artiste français Calogero, qui a une relation privilégiée avec les Francofolies, a été le dernier à se produire sur la scène principale devant une foule importante: tout l’espace situé devant la scène Rapsat était en effet rempli malgré une météo capricieuse. Tout de bleu vêtu, il a débuté son concert avec son titre " Je joue de la musique " avant d’interpréter quelques grands classiques de son répertoire comme " Voler de nuit ", " La rumeur " ou encore " En Apesanteur " à la guitare sèche.

Le DJ et compositeur belge Henri PFR a clôturé la première soirée de cette 27e édition des Francofolies sur la scène Proximus devant un public encore dense à 00h45.

" Beaucoup de monde "

Un point sera effectué jeudi dans la journée pour savoir quelle a été l’affluence de ce premier jour de festival mais la tendance semble plutôt positive: " Il y a eu beaucoup de monde ", a indiqué le responsable presse Marc Radelet à l’agence Belga, " l’ambiance était super, on est passé à travers la pluie, pour une première soirée de reprise, on est ravi de redémarrer ".

Cette 27e édition est marquée par la passation de flambeau des deux co-directeurs, Charles Gardier et Jean Steffens, à Yoann Frédéric en octobre prochain.

Le festival durera jusqu’à samedi soir. Les autres grands noms attendus sur la scène Rapsat sont: Vianney et MC Solaar jeudi, Vitaa & Slimane et Typh Barrow vendredi, et Grand Corps Malade et Clara Luciani en clôture de festival samedi. Lors de sa dernière édition, en 2019, le festival avait attiré quelque 150.000 visiteurs.

Sur le même sujet
Plus d'actualité