Des Red Hot Chili Peppers catastrophiques à Rock Werchter 2022

Le groupe californien Red Hot Chili Peppers a clôturé un Rock Werchter 2022 étincelant par un concert décevant.

Des Red Hot Chili Peppers catastrophiques à Rock Werchter 2022
Red Hot Chili Peppers Rock Werchter 2022 Mathieu Golinvaux

Viendraient, viendraient pas ? Le faux suspense de la venue des Red Hot Chili Peppers à Werchter ce dimanche 3 juillet, après l’annulation de son concert à Glasgow deux jours plus tôt a été vite levé. Le groupe californien était bien sur le site du Brabant flamand. Il était attendu par 88.000 personnes comme une apothéose de cette édition " welcome back " d’une excellente facture. Mais dès les premières minutes de sa prestation qui a débuté la nuit dernière à 23h30, tout le monde a compris qu’il se passait quelque chose de bizarre. Et que ce quelque chose n’était pas cool du tout.

Voix pataude

Red Hot Chili Peppers Rock Werchter 2022 Mathieu Golinvaux

John Frusciante, de retour dans le groupe pour la seconde fois de sa carrière mouvementée, s’est lancé tout sourire dans une improvisation lumineuse avec le bassiste Flea. Nous étions aux anges. Ça s’annonçait trop bien. Et puis, Anthony Kiedis a fait son apparition sur Around The World, morceau de bravoure exhumé du blockbuster " Californication " (1999). Visage marqué sous une casquette foncée. La voix pataude. Le chant qui ne porte pas très loin. Les guibolles qui se traînent sur le plancher. La batterie de Chad Smith poussée au maximum pour cacher ce qui n’est pourtant pas dissimulable. Yes, yes, sous sa moustache noire et ses tatouages qu’il n’a pas exhibés cette fois, Kiedis n’est visiblement pas dans son assiette. Après avoir raté cet hymne pourtant repris en chœur par l’assistance, il ne réussira jamais à passer à la vitesse supérieure. Malade ou pas, aucun communiqué officiel ne l’a encore précisé. Mais une chose est sûre. Ce n’était pas notre Anthony Kiedis fier et conquérant des beaux jours.

Pas grand-chose à retenir

Red Hot Chili Peppers Rock Werchter 2022 Mathieu Golinvaux

Flea, en grand forme pour sa part, s’est chargé de la plupart des interventions parlées pendant que Kiedis allait se désaltérer près de la batterie. Son jeu de basse inspiré, couplé à la gratte virevoltante de Frusciante (qui porte le même sweatshirt fatigué sous une chemise à carreau usée depuis ses débuts au sein du groupe), ne parviendront pas à sauver cette prestation insipide et sans âme. Kiedis a bien essayé de faire illusion en piquant deux ou trois sprints vers les extrémités de la scène. Mais sur les grands écrans, on voyait un performer essoufflé et rouillé. Une image triste car nous étions nombreux à attendre beaucoup de ce retour.

Il y a eu une reprise d’Elton John (Your Song) avec un solo aérien de Frusciante, une poignée d’extraits du nouvel album " Unlimited Love ", dont une version honnête de Black Summer. Le metal/funk Give It Away, l’intro toujours impeccable d’Under The Bridge ainsi que By The Way ont tous été gardés pour la fin mais beaucoup avaient déjà quitté le site. Pour éviter les embouteillages après quatre jours de fête. Pour oublier ce concert décevant.

Red Hot Chili Peppers Rock Werchter 2022 Mathieu Golinvaux

Red Hot Chili Peppers Mathieu Golinvaux

Sur le même sujet
Plus d'actualité