Charles à Rock Werchter 2022 : un moment complètement dingue

Invitée de dernière minute à Rock Werchter, la francophone Charles a ébloui l’assistance ce vendredi 1er juillet. Gros coup de cœur.

Charles à Rock Werchter 2022 : un moment complètement dingue
Charles Werchter 2022. Mathieu Golinvaux.

Avant un été bien chargé en festivals (Francofolies du Luxembourg en juin dernier, Francofolies de Spa, Francofolies de la Réunion, Ronquières Festival, Fly Away en Sicile), Charles avait prévu un break ce week-end. Ce vendredi 1er juillet, la chanteuse francophone devait voir un pote, aller boire un verre, chiller. Et puis…

" J’ai appris la nouvelle mardi soir à minuit. J’étais avec mon agent Emilie Dehez et la responsable de ma promo Donaline Hermant. Emilie a reçu un mail " Urgent " de son patron Herman Schuermans, qui est aussi l’organisateur de Rock Werchter. Il demandait si j’étais libre pour remplacer Sam Fender qui venait d’annuler pour Rock Werchter. Herman a dit à Emilie : " Rappelle-moi dans quinze minutes. " Je n’en revenais pas."

Charles à Rock Werchter 2022. Mathieu Golinvaux

" Le festival ultime "

Charles a donc annulé le rendez-vous avec son pote, réuni ses musiciens (seul le bassiste Jeremy n’était pas disponible) et pris la route du Brabant flamand ce vendredi où elle jouait sous l’immense chapiteau The Barn d’une capacité de 20.000 personnes. " J’étais venue à Werchter il y a trois ans pour voir Muse. Rock Werchter, c’est le truc ultime, le plus grand festival de Belgique. Toutes les grosses stars internationales viennent s’y produire. Et moi, petite Belge, petite francophone, on m’offre une telle opportunité. Herman Schuermans aurait pu prendre un artiste flamand mais il m’a choisie. Jamais je n’aurais imaginé ça."

Charles a relevé ce challenge d’une vie à sa manière. Au naturel, avec son talent à l’état pur, sa jeunesse, sa féminité, son professionnalisme, sa bienveillance et ses compositions qui parlent à toute une génération. " Mon set pour les festivals est préparé. Je n’ai rien changé pour Rock Werchter. J’avais prévu quelques interventions en néerlandais et en anglais. J’ai ressenti un peu plus de pression que d’habitude. Mais quand j’ai entendu des coulisses la clameur des spectateurs, je bouillonnais et je voulais y aller. Je n’ai pas eu le temps d’avoir peur. C’était magique."

Charles. Rock Werchter 2022. Mathieu Golinvaux.

The Barn était copieusement rempli. Il y avait bien plus de monde, et bien plus d’ambiance, que pour le concert de Lous And The Yakuza, la seconde artiste francophone à l’affiche de cette édition 2022. Un concert au son parfait. Beaucoup de jeunes filles dans les premiers rangs. Des ballades mid-tempo extraites d’ "Until We Meet Again ", premier album de Charles paru ce printemps.

Une grosse explosion rock quand le guitariste Alex Vanderkelen vient sur le devant de la scène balancer les gros riffs tendus de Systematic. Et puis cette grande émotion, avec tous les smartphones allumés, lorsque Charles interprète seule au piano Didn’t Get To Say Goodbye, en hommage à son directeur artistique Gilbert Lederman, décédé ce vendredi matin. "Un ascenseur émotionnel , nous confie-t-elle. Dans la loge, on s’est fait un gros câlin, on a pleuré un bon coup et on s’est dit que nous allions tout donner pour Gilbert. Il était avec nous sur la scène de The Barn. C’est sûr qu’il nous a entendu."

A l’issue du concert, nos confrères de Humo ont fait une belle métaphore avec le Tour de France. "Charles, prix de la combativité de cette édition de Rock Werchter. Et le maillot jaune n’est pas loin pour elle." Un truc de dingue qu’on vous dit. Moustique était dans la place et ça nous a fait chaud au cœur.

Charles Le 8/7, Baudet’Stival, Bertrix. Le 20/7, Francofolies de Spa. Le 6/8, Ronquières Festival. Le 28/8, Scène-sur Sambre, Thuin. Le 20/10, Ancienne Belgique, Bruxelles/

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité