10 choses à savoir sur Molière

Même s’il ne s’agit pas réellement de sa date de naissance, on fête ce 15 janvier les 400 ans du dramaturge français le plus connu au monde, Molière. Ses pièces et son nom résonnent toujours aujourd’hui et continuent d’inspirer.

statue de Molière
© BelgaImage

Baptême

On ignore la date exacte de la naissance de Molière, né Jean-Baptiste Poquelin. On peut en revanche compter sur l’Église pour attester de la date de son baptême : le 15 janvier 1622 à Paris. C’est la date que l’histoire retiendra.

Lit du Roi

Le père de Molière était " valet de chambre tapissier du roi ", charge impliquant de veiller au lit du roi et à l’ameublement de sa chambre. Molière aurait repris quelques temps la fonction de son père après avoir abandonné ses études de droit pour la comédie, côtoyant donc de près le Roi de France qui, paraît-il, l’appréciait beaucoup.

Mystère

Jean-Baptiste Poquelin prend " Moliere " (d’abord sans accent) pour nom de scène sans jamais révéler la raison ni la signification. Peut-être un hommage à un auteur, ou bien une pure invention, les comédiens de l’époque ayant pour habitude de se créer des surnoms sonnant comme des villages campagnards imaginaires.

L’illustre théâtre

Il a 21 ans quand il constitue sa troupe " L’illustre théâtre ". Pour se distinguer de la concurrence, il commence à écrire de courtes comédies, s’inspirant de la commedia dell’arte italienne.

Langue

Molière incarne la langue française classique avec un vocabulaire dans ses pièces extrêmement riche. Mais il n’hésite pas non plus à s’écarter des normes de l’époque pour s’adresser à tous les publics. Son succès à l’étranger va également faire rayonner positivement la langue française… la langue de Molière.

Auteur comique…

Les pièces de Molière (Le Bourgeois gentilhomme, Les Précieuses ridicules, Le Malade imaginaire, Tartuffe, Le Misanthrope… pour ne citer qu’elles) sont toutes des comédies. Un genre qu’il pratique sous toutes ses formes, du verbal dans ses textes au gestuel et visuel dans la mise en scène.

… et drôle de comédien

Reconnu par tous comme un grand acteur, Molière avait des qualités exceptionnelles pour jouer et mettre en scène. Mais s’il était doué pour faire rire, visiblement pas pour faire pleurer, puisqu’il se faisait régulièrement siffler lorsqu’il interprétait un rôle tragique.

Modernité

Au travers de ses pièces, Molière plaide en faveur de l’éducation des femmes, conteste certains pouvoir de l’Église, remet en cause la noblesse ou le mariage… Il fait de la comédie un lieu de débat de société, ce qui jouera sans doute un rôle dans l’évolution de celle-ci.

Mort légendaire

Certains attestent qu’il est mort sur scène, en pleine représentation du Malade imaginaire le 17 février 1673. Une mort romanesque à la hauteur du personnage. Mais selon d’autres témoignages, il est plus probable qu’il soit décédé quelques heures après la représentation.

Exposition

Ce 15 janvier s’ouvre à Versailles une exposition dédiée au dramaturge. " Molière, la fabrique d’une gloire nationale " tente, au travers de 200 œuvres diverses (archives, manuscrits, photographies, peintures, décors et costumes…) de percer les mystères de sa vie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité