Du Ramdam à Tournai

Le festival qui dérange revient en force pour sa 6ème édition. Vive la liberté d’expression au cinéma. 

illu_02_mosimm21

Un an après avoir subi un risque d’attentats sur le site d’Imagix (en 2015, l’évènement avait été suspendu pendant 72 heures), le Ramdam redéploie sans vergogne son habit de lumière. « Nous entamons cette nouvelle édition sereins et optimistes » confie Eric Derwael, commissaire général du festival, qui poursuit : « le Ramdam attend cette année 15 à 20 000 spectateurs et se place désormais en troisième position pour les festivals de Belgique francophone. Le concept de film qui dérange touche énormément le public, c’est notre chance ». Au programme donc, du cinéma engagé et international, des œuvres glanées à travers les grands festivals (Sundance, Cannes, Berlin…) qui reflètent un certain état du monde.

Côté fiction, deux films allemands dont on parle beaucoup : Land of Mine sur les prisonniers de guerre après 1945 et Er ist wieder da, une uchronie qui fait revivre Hitler de nos jours. Du glamour, avec la toujours magnétique Charlotte Rampling à l’affiche du très beau 45 Years, aux côtés du grand acteur britannique Tom Courtenay. Du jeune cinéma français avec le très séduisant Bang Gang sur les traces de Larry Clark (des ados qui testent leur sexualité naissante). A noter aussi, deux révélations américaines : Spotlight de Thomas McCarthy, avec un Michael Keaton démasquant les abus sexuels de l’Eglise catholique. Et Dope, sur les gangs de Los Angeles. Côté documentaires, on me manquera pas Demain, le docu écolo de Mélanie Laurent et Cyril Dion. À l’honneur aussi, le nouveau cinéma belge « coup de poing » avec les rétrospectives de D’Ardennen, Préjudice et du turbulent Black – sans oublier l’avant-première du très attendu Keeper de Guillaume Senez, drame adolescent et dardénnien. A noter aussi la présence du cinéaste soixante-huitard-anar Jean-Pierre Mocky pour une rétrospective de son œuvre iconoclaste (Solo, L’Etalon avec Bourvil ou Le Témoin). Les projections seront suivies de débats, pour que vive le cinéma !

Toutes les informations et les avantages sur le site : www.ramdamfestival.be

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité