Mons 2015 se termine en version dancefloor

Pour conclure Mons 2015, la ville ouvre six bals géants.

mons_c_quentin_top

La fête d’ouverture a eu lieu dans le froid et dans un climat parano ultra-sécurisé hérité de l’opération anti-djihadistes à Verviers dix jours avant. La fête de clôture aura lieu sur une météo encore à définir, mais dans un esprit tout aussi haute tension, eu égard à la menace terroriste. Le début et la fin de Mons 2015 auront donc été marqués, en arrière-fond, par la violence des attentats. Cela n’a pas empêché les Montois, et ça ne les freinera toujours pas, à faire honneur au calendrier des festivités, malgré le feuilleton catastrophe du Passenger d’Arne Quinze qui, après moult épisodes, a quand même fini par tenir debout. A l’heure de faire les comptes, plus de 2 millions de visiteurs ont fréquenté Mons 2015, les événements les plus courus demeurant, sans grande surprise, les expositions (Van Gogh, Verlaine…) qui ont rassemblé près de 455.000 curieux. Une fois de plus donc, le niveau de sécurité sera relevé pour la soirée du 12 décembre où la grande foule est attendue pour un florilège de six bals et trois feux d’artifice installés à plusieurs endroits de la ville.  

Personne ne sait encore si la clôture reproduira le score des 100.000 visiteurs de l’ouverture, mais toutes les dispositions seront prises pour que les bals se déroulent dans la furie de la joie. Parmi les rendez-vous de ce soir-là, on notera le Bal Pop (les plus grandes tubes de tous les temps) mais aussi le Bal Mundo, plus world fusion avec l’Orchestre international du Vetex et La Chiva Gantiva. Nettement plus dance-floor, le bien nommé Bal Elektro prendra ses quartiers à la place Nervienne. Il y aura aussi un Bal Slow (ambiance dragouille au night-club assurée), un Bal Valse (tout est dans l’intitulé) et enfin le Kid’s Bal pour les petits, attendus sur la piste de danse de 14 à 19 heures. L’ensemble devrait conclure une année dont on ne mesure pas encore les retombées économiques – sur les douze mois écoulés et sur ceux à venir, le titre de Capitale culturelle de l’Europe ayant cette réputation de ramener de la vie mais aussi de l’argent dans les caisses de la ville hôte. On attendra pour faire le débrief, même si les manifestations courront au-delà du mois de décembre.  

SIX BALS DE FIN D’ANNEE, le 12/12. Mons. www.mons2015.eu    

Sur le même sujet
Plus d'actualité