Guns N' Roses, Leftfield, Sian Albe... Les nouveaux albums à ne pas manquer

Au programme : la claque de Leftfield, la réédition rock n roll de Guns N' Roses et le premier album envoûtant d'une Belge.

Guns N' Roses
© BelgaImage

Leftfield

Quelle claque! Désormais seul aux commandes du collectif pionnier de la scène house/rave anglaise des années 90, Neil Barnes retrouve couleurs et urgence sur ce ­premier album en sept ans. Son association avec Grian Chatten, chanteur de Fontaines D.C., fait des merveilles sur Full Way Round. Leftfield propose aussi des plages plus planantes (le très Kraftwerk Machines Like Me) et des incursions dub/rap (Rapture 16) avant de triturer les infrabasses sur Heart Of Soul et l’infernal Accumulator. Une résurrection. Le festival qui va décrocher ça pour l’été prochain va faire des heureux sur le dancefloor.

https://www.youtube.com/watch?v=8XoC_GFl-Ak

*** This Is What We Do. Virgin/Universal

Guns N' Roses

Les deux volumes (I et II) de “Use Your Illusion” sortis séparément, mais simultanément, en 1991 représentent la quintessence de la scène hard rock californienne qui dominait alors le monde. November Rain (dont le clip a dépassé le milliard de vues), Don’t Cry, You Could Be Mine ou les covers des Wings (Live And Let Die) et Dylan (Knockin’ On Heaven’s Door) ont permis au groupe de dépasser les 10 millions d’exemplaires en vente cumulée. Proposée en différents formats, la réédition ajoute ­pléthore d’inédits, des live, et de nombreuses reprises (Eagles, Stones…). Rock and roll!

https://www.youtube.com/watch?v=8SbUC-UaAxE

*** Use Your Illusion Deluxe (5 CD + Blu-ray). Universal

Sian Able

Sous son pseudo en palindrome de son vrai nom (Anaïs Elba), la Bruxelloise impose un univers aussi captivant qu’insaisissable. Elle met son héritage classique (solfège, piano, conservatoire) au service d’une néo-soul aussi hybride que personnelle. L’anglais côtoie le français, la dream pop (Northern Lights) flirte avec le hip-hop (Osmose) et les caresses épurées (The Ones Who Don’t Sleep) laissent place à des arrangements soignés (le saxo jazzy de Back To The Sun). Onze titres sur ce premier album qui, bien plus qu’une carte de visite, sonne déjà comme une confirmation. Magnétique et élégant.

https://www.youtube.com/watch?v=JAek-V154bY

*** Veni Vidi Sensi. Autoprod.

Sur le même sujet
Plus d'actualité