Aya Nakamura, nouvelle tête d'affiche du festival Les Ardentes

Après Kendrick Lamar et Travis Scott, Les Ardentes complètent son affiche avec Aya Nakamura.

Aya Nakamura
© BelgaImage

Aya Nakamura est le premier nom féminin à figurer en haut de l'affiche du festival Les Ardentes, dont la prochaine édition se déroulera du 6 au 9 juillet prochains à Rocourt. Jusqu'ici, seules les principales têtes d'affiche ont été dévoilées par l'organisation.

La star française se produira le premier jour, a annoncé lundi le festival liégeois sur son site internet. La chanteuse de 27 ans n'en est pas à sa première venue dans la Cité ardente. La chanteuse pop aux sonorités afro-caribéennes était déjà de la partie en 2019, notamment.

Trois autres (gros) noms déjà annoncés

Les trois autres premiers noms de la programmation ont été révélés vendredi. Il s'agit de grandes figures du hip-hop mondial. La personnalité qui fera couler le plus d'encre est probablement celle de Kendrick Lamar. Le rappeur de Compton est considéré comme l'un des plus grands artistes actuels de la scène rap US. Le Californien présentera en Belgique son cinquième album, "Mr. Morale & the Big Steppers", sorti en mai 2022. Il foulera la scène liégeoise le jeudi 6 juillet.

Travis Scott est l'autre grand nom du rap Outre-Atlantique qui fera l'honneur de sa présence au public belge. Présenté comme l'un des instigateurs du mouvement trap hip-hop de Houston, l'interprète de "Highest in the room", "Butterfly effect" ou encore "Antidote" fera trembler les basses lors du deuxième jour de festival.

Enfin, c'est Central Cee qui complète cette première salve de têtes d'affiche annoncées par les Ardentes. Le phénomène britannique du moment viendra à la rencontre des foules le dimanche 9 juillet, jour de clôture du festival. Son hit au sommet de la vague drill, "Doja", sera particulièrement attendu par les festivaliers. Aya Nakamura fait donc office de premier nom féminin dévoilé par les Ardentes.

Le festival de musique avait défrayé la chronique lors de sa précédente édition pour une programmation trop peu féminine aux yeux de nombreuses critiques exprimées sur les réseaux sociaux. "De prochains artistes ne devraient plus tarder à être divulgués sur le site Internet des Ardentes, probablement en fin de semaine", a fait savoir à l'agence Belga Jean-Yves Reumont, chargé de la communication du festival liégeois.

Sur le même sujet
Plus d'actualité