Décès de Christine McVie de Fleetwood Mac : ses 5 plus belles chansons

Claviériste et chanteuse du groupe Fleetwood Mac, Christine McVie est décédée ce 30 novembre à l’âge de 79 ans. Elle laisse un répertoire immense et que de grands souvenirs.

Fleetwood Mac
Christine McVie en 1984. © BelgaImage

Alors que les messages affluent de partout pour rendre hommage à cette icône de la pop culture qu’on avait encore en toute grande forme avec Fleetwood Mac en tête d’affiche de Werchter Boutique en 2019, retour sur cinq hits majeurs qu’elles a composés.

You Make Loving Fun – 1977

https://www.youtube.com/watch?v=f5eCEdu_gQE

En 1977, Fleetwood Mac enregistre son chef-d’œuvre "Rumours" qui s’est écoulé à plus de 40 millions d’exemplaires. Christine McVie est sur le point de divorcer du bassiste du groupe John McVie. Ambiance, ambiance. Elle entretient alors une relation extra-conjugale avec l’éclairagiste du groupe pour qui elle écrit cette chanson d’amour.

Songbird – 1977

https://www.youtube.com/watch?v=eLRyYETnoIE&t=22s

Le titre clôture la face A de l’album "Rumours" de Fleetwood Mac. La chanson a été enregistrée en piano/voix en une seule nuit dans un auditoire de Berkeley, près de San Francisco Bay. Lors de la tournée mondiale Rumours, Christine interprète ce morceau en fin de concert, avec une bouteille de Champagne et une rose posées sur le piano. Dans les coulisses, tous les membres du groupe pleuraient. La ballade pop FM ultime.

Don’t Stop – 1977

https://www.youtube.com/watch?v=QV9JJmSCiI8

Introduit par quelques notes de piano, Don’t Stop est un des tubes majeurs de "Rumours". La chanson a connu une seconde carrière en 1992, quand le candidat du Parti démocrate à la présidence américaine Bill Clinton l’a utilisé comme hymne de sa campagne électorale. Après son élection, Clinton convainc les cinq membres du groupe de se réunir pour interpréter Don't Stop lors de son bal d'inauguration en 1993.

Little Lies – 1987

https://www.youtube.com/watch?v=uCGD9dT12C0

Encore une chanson sur les tourments sentimentaux, avec ces "petits mensonges" qui sont autant de griffes au contrat amoureux. Un autre grand tube de Fleetwood Mac dans sa période la plus pop. Le morceau figure sur l’album "Tango In The Night" en 1987 et a été composé par McVie et son nouveau mari Eddy Quintela. Stevie Nicks, sa comparse au sein de Fleetwood Mac, sublime le refrain de sa voix d’ange. Numéro un à sa sortie aux Etats-Unis.

Everywhere – 1987

https://www.youtube.com/watch?v=YF1R0hc5Q2I

Autre tube extrait de "Tango In The Night" en 1987. Christine McVie l’a écrit très rapidement et ne croyait pas trop en son potentiel. Elle a eu tort. Gorgé de synthétiseurs et d’un refrain imparable, Everywhere est le dernier morceau du groupe à avoir atteint le top 10 aux Etats-Unis.

Sur le même sujet
Plus d'actualité