Des places de concert de plus en plus chères : pourquoi les prix s’envolent

Les places de concert vont-elles coûter de plus en plus cher? Voici pourquoi les prix se sont envolés ces dernières années.

Les places de concert vont-elles couter de plus en plus cher?
Les Rolling Stones au Stade Roi Baudouin © Belga image

Faudra-t-il bientôt débourser une fortune pour assister au concert de son groupe préféré ? Ces dernières années, les prix des tickets n’ont fait qu’augmenter. En effet, pour assister au concert des Rolling Stones au Stade Roi Baudouin en juillet dernier, il fallait débourser au minimum 149 euros. Les places les plus chères étaient vendues à… 489 euros ! Même chose pour le concert d’Ed Sheeran, pour lequel il fallait dépenser 90 euros pour une place dans le parterre et 101 euros pour être assis en catégorie 1.

Cette hausse des prix est liée à l’augmentation des coûts pour les salles de concert et les artistes (location du matériel et son transport, embauche de techniciens…). Mais il ne s’agit pas d’un phénomène nouveau, comme le souligne Metro, les prix flambent depuis maintenant 20 ans ! Difficile donc d’imaginer qu’ils seront amenés à baisser dans le futur…

Aux Etats-Unis, certains billets sont même vendus à des prix " dynamiques ". Les tarifs changent en fonction de l’offre et de la demande. C’est ainsi que les fans de Bruce Springsteen se sont retrouvés avec des tickets vendus à pas moins de 12.290 euros pour une place au premier rang.

A lire aussi : Des billets pour Bruce Springsteen à 5.000 euros: l’arnaque des " prix dynamiques "

" Ce sont toujours les plus aisés qui en profitent "

Heureusement, il est encore possible d’assister à des concerts abordables et ces prix extravagants sont pour l’instant limités aux artistes internationaux. Il existe aussi certaines exceptions, comme Indochine qui proposait des places vendues entre 60 et 85 euros pour son " Central Tour " : " Il n’y a aucune raison que les concerts soient chers, à part vouloir gagner plus. Je n’ai jamais été motivé par l’argent : nous sommes déjà si privilégiés ! Mais je dois être trop naïf… Je regrette de voir des artistes irréprochables à mes yeux succomber aux " early entrances " ou aux " carrés or ". On se retrouve alors en concert comme dans un avion, avec première classe et classe éco. Comme chacun veut se sentir VIP, ces offres fonctionnent, mais ce sont toujours les plus aisés qui en profitent. Je refuse ce système de privilège par l’argent ", avait déclaré Nicola Sirkis en 2016 au magazine Que Choisir.

De plus, lorsque les places sont vendues trop cher, le concert en question affiche rarement complet. Ce fut notamment le cas pour les concerts des Rolling Stones et d’Ed Sheeran au Stade Roi Baudoin. Des billets pour le deuxième concert de l’artiste britannique étaient ainsi vendus à des prix bradés à quelques jours de l’événement. Si un concert est trop cher, il suffit parfois d’attendre un peu !

Sur le même sujet
Plus d'actualité