Quand Béesau interprète des mots à la trompette

Béesau a enflammé la Rotonde ce mercredi soir. Peu de temps avant, le trompettiste avant-gardiste était de passage chez Moustique pour jouer un jeu avec son acolyte Ferdi.

Formé au solfège, au jazz et à la trompette dès sa plus tendre enfance, Béesau a reçu un ordinateur à l’âge de quatorze ans et découvert dans la foulée les beats de DJ Premier, moitié du duo hip-hop old-school Gang Starr. Autant dire que le mélange de ces mondes donne un artiste qui ne ressemble à aucun autre sur le marché francophone. Ce mercredi soir au Botanique, l’audacieux trompettiste est venu défendre son Coco Charnelle, sorti en deux parties. Un spectacle grandiose, entouré de deux Bruxellois Peet et Primero, mais aussi du talentueux saxophoniste Ferdi, avec qui il s’était prêté à un jeu peu de temps avant leur concert : faire preuve de créativité en jouant ce que leur inspirait des mots comme amitié, rupture ou folie. Voici le résultat.

Sur le même sujet
Plus d'actualité