Le hip-hop est-il en perte de vitesse ?

Selon un article du Wall Street Journal, les chiffres de vente du rap et du R&B sont en baisse aux États-Unis.

Le rappeur Drake @BELGAIMAGE

Depuis le début de l’année, le rap et le R&B ont représenté 28 % du marché américain, contre 29 % en 2021 sur la même période, et 30 % en 2020. Le constat est le même si l’on regarde le classement des meilleures ventes d’albums établi chaque semaine par le magazine Billboard.

Les raisons de cette relative érosion sont multiples selon The Wall Street Journal : il évoque par exemple “la mort tragique de plusieurs talents du rap parmi les plus prometteurs” (Juice WRLD, Pop Smoke, XXXTentacion) mais aussi “la rareté des nouvelles révélations” et le manque d’innovation de certaines célébrités du secteur.

Sur le même sujet
Plus d'actualité