Werchter Boutique 2022 : Gorillaz a sorti la machine à tubes

Emmené par un généreux Damon Albarn, Gorillaz a clôturé en toute beauté Werchter Boutique.

Gorillaz à Werchter Boutique 2022. Copyright J.C. Guillaume.
Gorillaz à Werchter Boutique 2022. Copyright J.C. Guillaume.

Après la claque Stromae, le festival Werchter Boutique s’est clôturé aux petites heures ce dimanche 19 juin (où plutôt lundi à 0h45) avec le show toujours spectaculaire de Gorillaz. En live, Gorillaz, ça donne des visuels très " comics " du dessinateur/réalisateur Jamie Hewlett sur les grands écrans et une véritable machine à groove sur scène. Si Damon Albarn avait dévoilé toutes ses émotions intimes lors de ses concerts solo au Bozar où il présentait son disque solo The Nearer The Fountain, More Pure The Stream Flows, il exprime avec cette nouvelle tournée estivale de Gorillaz toutes ses qualités d’entertainer. Sans disque à promouvoir, on s’attendait à un best of et c’est exactement ce que Gorillaz nous a offert pendant deux heures.

Last Living Souls

Gorillaz à Werchter Boutique 2022. Copyright J.C. Guillaume.

Gorillaz à Werchter Boutique 2022. Copyright J.C. Guillaume.

Coiffé de son bonnet de marin aux couleurs roses, Damon chante, joue de la guitare, pousse dans son melodica, se promène plusieurs fois dans la foule pour en claquer cinq à ses fans et offre aussi un très beau moment au piano sur O Green World. En vingt ans d’existence et sept albums, le faux groupe virtuel a accumulé les grandes chansons, toutes servies ce dimanche sur un site de Werchter déjà délaissé par les plus jeunes fans -et leurs parents- de Stromae. Dommage pour eux car Strange Timez (avec le visage de Robert Smith sur les écrans et sa voix sur bande), Last Living Souls, Tomorrow Comes Today, On Melancholy Hill, El Manana, Kids With Guns, Clint Eastwood et autre Feel Good Inc. restent d’une efficacité redoutable.

Des invités et un inédit

Gorillaz à Werchter Boutique 2022. Copyright J.C. Guillaume.

Gorillaz à Werchter Boutique 2022. Copyright J.C. Guillaume.

Généreux, de très bonne humeur (comme on a pu s’en rendre compte dans l’après-midi mais nous n’en dirons pas plus) et agissant souvent comme un chef d’orchestre au milieu de son groupe pléthorique, Damon a aussi invité du beau monde: la chanteuse malienne Fatoumata Diawara sur Désolé qu’elle avait enregistré sur l’album " Song Machine : Season One -Strange Timez ", les vétérans De La Soul pour le grandiose Feel Good Inc. ou encore le rappeur américain Bootie Brown sur Stylo et Dirty Harry. Cerise sur le gâteau d’un concert qui s’est terminé trop tard, l’inédit funky et sexy Cracker Island rappelant qu’à 54 balais, Damon ne cesse de se réinventer. De bonne augure pour la suite.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité