Un concert de Florence and the Machine a provoqué un tremblement de terre

La chanteuse britannique Florence Welch et son groupe se sont produits devant 60.000 personnes à Berlin. Et 60.000 sautant au même moment sous le classique "Dog Days are Over", cela secoue. Littéralement.

© BelgaImage

C’est ce qu’on appelle faire vibrer la foule. Le 10 juin, à l’occasion du festival Tempelhof Sounds à Berlin, le groupe Florence + The Machine a enchaîné ses classiques et son nouvel album " Dance Fever " devant 60.000 personnes qui, en sautant, ont provoqué un mini tremblement de terre de moins d’une minute.

D’après le chercheur Jens Skapski, " trois stations sismologiques privées à proximité immédiate du festival Tempelhofer Sounds ont enregistré une déviation supérieure à la moyenne, 1,4 sur l’échelle de magnitude locale ". Le scientifique a notamment déclaré que " c’est l’équivalent d’un petit tremblement de terre, un tremblement de terre naturel serait plus court et avec une fréquence plus élevée ".

Sur le même sujet
Plus d'actualité