La Coréenne Hayoung Choi remporte le Concours Reine Elisabeth 2022 (vidéo)

Si la Corée remporte le Concours Reine Elisabeth 2022, une Hennuyère a remporté les deux Prix du public.

Les lauréats du Concours Reine Elisabeth 2022
Hayoung Choi entourée par Marcel Johannes Kits et Yibai Chen, au Concours Reine Elisabeth à Bozar le 4 juin 2022 @BelgaImage

La Coréenne Hayoung Choi a remporté samedi soir le premier prix (doté de 25.000 euros) du Concours Reine Elisabeth, consacré pour la 2e fois de son histoire au violoncelle. Le deuxième prix a été attribué au Chinois Yibai Chen, tandis que l’Estonien Marcel Johannes Kits est arrivé 3e. La Belge Stéphanie Huang, originaire du Hainaut, fait quant à elle partie des six finalistes non classés, mais rafle les deux Prix du public (le Prix Canvas-Klara et le Prix Musiq3).


Après deux ans de pause

Née à Bielefeld en Allemagne, Hayoung Choi a étudié à l’Université nationale des arts de Corée, à la Purcell School for Young Musicians en Angleterre, puis à l’Académie Kronberg en Allemagne. Elle a joué en soliste avec de nombreuses formations et a, par le passé, déjà remporté le premier prix de plusieurs concours internationaux. Au total, 12 candidats participaient à la finale qui s’est déroulée du 30 mai au 4 juin au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, en présence de la reine Mathilde et la princesse Eléonore.

Lors de cette finale, l’Ukrainien Oleksiy Shadrin s’est pour sa part classé 4e, devant le Serbe Petar Pejcic (5e) et le Canadien Bryan Cheng (6e). La demi-finale du concours avait, elle, eu lieu du lundi 16 au samedi 21 mai à Flagey. Pour leur dernière ligne droite, les finalistes se sont rendus, dans l’ordre de leur tirage au sort, à la Chapelle musicale Reine Elisabeth pour étudier en privé l’œuvre majeure de Jörg Widmann. En outre, ils ont interprété chacun un concerto de leur choix, avec le Brussels Philharmonic dirigé par Stéphane Denève. Le choix de la lauréate Hayoung Choi s’était lui porté sur un concerto de Witold Lutosławski.

Le concours international de musique a été créé en 1937 par la reine Elisabeth. Il est dédié alternativement au violon, au piano, au chant et depuis 2017 aussi au violoncelle. C’est le Français Victor Julien-Laferrière qui était sorti lauréat dans cette section il y a 6 ans. Après une année sans concours (2020) et un concours sans public (2021), l’événement musical a cette année pu renouer avec son format habituel.  En 2023, le Concours Reine Elisabeth sera dédié au chant.

Sur le même sujet
Plus d'actualité