CORE Festival: la DJ russe Nina Kraviz sur la sellette?

Trois festivals occidentaux ont annulé des sets de Nina Kraviz. On reproche à l’artiste russe de ne pas s’être suffisamment opposée à la guerre en Ukraine. La DJ doit se produire le 28 mai à Bruxelles, au CORE Festival.

CORE Festival: la DJ russe Nina Kraviz sur la sellette?
Nina Kraviz sur la scène du Awakenings (Amsterdam), en mai 2021 @BELGAIMAGE

Les artistes russes bannis de l’Eurovision, le Festival de Cannes refusant d’accréditer les journalistes russes ne partageant pas de position anti-guerre… l’invasion de l’Ukraine par la Russie a provoqué un boycott politique, économique, mais également culturel. De nombreux artistes originaires de la patrie de Pouchkine se sont vus "canceled" depuis le début de la guerre. C’est notamment le cas de la DJ star Nina Kraviz.

Comme l’explique le Time, la musicienne et productrice vient d’être lâchée par la société Clone Distribution, qui ne voulait plus travailler avec le label de Nina Kraviz, Trip Recordings. En cause, le (quasi)silence de la Russe sur les réseaux sociaux au sujet de la guerre en Ukraine. Dans un premier temps, la DJ ne s’était fendue que d’une unique vidéo, assez courte, dans laquelle elle était écrit le mot " paix " en russe. De plus, d’anciens posts ont refait surface sur les réseaux, où Nina Kraviz s’affichait tout sourire à côté d’une silhouette en carton de Vladimir Poutine.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nina Kraviz (@ninakraviz)

Forcée de réagir, la DJ a posté un nouveau message sur Instagram, expliquant son silence par son refus de se mêler à des questions politiques. Elle a dit être "contre toute forme de violence". D’aucuns y ont vu un "service minimum" pour la défense de la paix, et de la complaisance envers le régime du Kremlin. Du coup, trois festivals, aux États-Unis, aux Pays-Bas et en Allemagne ont décidé d’annuler la venue de l’artiste.

Pourrait-il en être de même chez nous ? Nina Kraviz doit en effet se produire le 28 mai à Bruxelles, dans le cadre du CORE Festival, crée conjointement par Tomorrowland et Werchter. À en croire l’Echo, l’artiste ne sera pas boycottée par les organisateurs. " Nous programmons les artistes en fonction de leur talent musical, et non en fonction de leur identité ou de leur genre, par exemple. Nous pensons que Nina Kraviz est une grande artiste à avoir dans notre programmation. Pour toutes questions sur les intérêts personnels de Nina Kraviz ou ses convictions politiques, veuillez contacter son management" a répondu le festival.

Sur le même sujet
Plus d'actualité