Eurovision: et si les pays envoyaient leurs stars?

On a imaginé à quoi ressemblerait le concours Eurovision si les pays participants jouaient le jeu à fond et envoyaient des têtes d'affiche. Voici ce que ça pourrait donner.

Stromae sur la scène des Victoires de la musique
©Belga

Italie: Andrea Bocelli

Le chanteur d’opéra incarne la classe à l’italienne et apportera une touche plus lyrique à une soirée qui fait souvent la part belle aux morceaux énergiques .

Royaume-Uni: Arctic Monkeys

Il y avait du choix pour se mettre au service de sa majesté. On a finalement opté pour le groupe de Sheffield qui représente à merveille ce que les Anglais nous ont apporté de meilleur: la cuisine le rock.

France: Jean-Jacques Goldman

Personnalité préférée des Français, JJG est le seul capable de réunifier une république déchirée. Absent des radars depuis quelques années, ce serait un petit événement.

Islande: Björk

Bon là, clairement, le choix a été plus facile.

Belgique: Stromae

Qui d’autre? Le Bruxellois a déjà conquis les 5 continents sur sa tournée Racine Carrée et cartonne aux États-Unis en ce moment. L’Europe ne sera qu’une formalité.

Allemagne: Rammstein

Toujours aussi populaire, le groupe a un sens du spectacle qui colle parfaitement à l’événement. Il saura représenter l’Allemagne avec panache.

Pays-Bas: Tiësto

Vous l’aviez oublié hein? Même si sa cote a un peu diminué, le DJ de Breda est toujours aussi efficace. Attention à ne pas renverser votre vodka redbull sur Adagio For Strings.

Danemark: Agnes Obel

Ce sera le moment délicat de la soirée. On pourrait même imaginer que, portés par la grâce de l’instant, les pays de l’Union effacent leurs différences et s’accordent enfin sur une fiscalité ou une défense commune.

Suisse: Stephan Eicher

C’était lui ou Quentin Mosimann. Désolé pour l’ex-coach de The Voice mais on buzze pour la moustache de Stephan.

Irlande: U2

Pas vraiment de débat ici, le groupe de Bono a vendu des tonnes de disques depuis 1976 et comme le chanteur va sortir ses mémoires, ça lui fera un peu de pub supplémentaires.

Espagne: Rosalía

Impossible de ne pas nommer la reine de la pop latina qui emporte tout sur son passage depuis 5 ans. En mêlant les sonorités rap et pop à celles de son pays, elle a tout pour faire briller l’Espagne.

 

 

 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité