Juicy, Roscoe… Les sorties albums à ne pas manquer

Au programme: la compil Franz Ferdinand, du belge, du belge et encore du belge.

Roscoe
© Prod

Juicy

Nous avons connu et aimé Juicy avec ses covers funk, ses deux premiers EP électro/hip-hop, sa formule intimiste “deux pianos/quatre mains” initiée pendant le confinement et son ambitieuse création pour grand orchestre dévoilée aux Nuits Botanique en septembre dernier. Toutes ces déclinaisons se retrouvent sur les treize chansons de “Mobile”, premier album tant attendu de Sasha Vovk et Julie Rens. Malgré les remarques de leur entourage ­proche ou lointain les encourageant à être “plus simples et plus lisibles” dans leur proposition artistique, les deux jeunes femmes n’ont finalement écouté que leur cœur. Et elles ont raison.

Le 25/3. Ancienne Belgique, Bruxelles.

*** mobile. Capitane Records

Roscoe

Oui, Roscoe est un groupe qui aime la confrontation d’idées et ne lâche rien. Oui, Roscoe fait du rock mélancolique avec des guitares électriques et des envolées épiques. Et même si une chanson comme All I Do possède un pouvoir pop ensorceleur et que So Far So Long est rythmé par un beat délicieusement hip-hop, “Folds” ne répond pas à la tendance du moment. Il n’en est que plus essentiel.

Le 17/3, Reflektor, Liège. Le 24/3, Botanique, Bruxelles.

*** Folds. [PIAS] 

Franz Ferdinand

Même si l’idée d’une sortie commerciale d’un “best of” paraît de plus en plus anachronique, “Hits To The Head” arrive à point nommé pour relancer la vibe et booster la tournée de Franz Ferdinand qui passera par le Cirque Royal ce 21 avril. Alex Kapranos, leader du groupe écossais, précise qu’il a grandi en dévorant les compilations dans la discothèque de ses parents et a voulu dès lors soigner tout particulièrement celle de sa formation. Tout est dit en dix-huit titres accrocheurs et deux inédits (Curious, Billy Goodbye). Let’s dance.

Le 21/4, Cirque Royal, Bruxelles.

*** Hits To The Head. Domino/V2 

Guilt

Projet solo folk du Belge François Custers, Guilt s’ouvre aux grands espaces, accueille quelques pointures de notre scène (Glass Museum, Endless Dive, Indigo Mango) et monte le son. Entre arpèges de guitare acoustiques, envolées électriques post-rock, chant introspectif et passages plus jazzy, Guilt signe ici un premier EP 6 titres à haute valeur ajoutée. Le passionnant Sultan Of Flies et le déjanté Riffles sont à écouter en priorité. Si vous adoriez les sorties du label anversois Heavenhotel (Dead Man Ray, Kiss My Jazz…), c’est pour vous. Grosse claque.

Le 20/3, Botanique, Bruxelles.

*** There’ll Be An Afterstorm. Luik Records

Sur le même sujet
Plus d'actualité