Rolling Stones: pourquoi des prix si hauts à Bruxelles comparé à ailleurs?

Les prix pour voir les Rolling Stones sont plus élevés à Bruxelles qu'en France, Espagne, Suède ou encore aux Pays-Bas, avec des différences frappantes.

Les Rolling Stones en concert à Austin
Les Rolling Stones en concert à Austin (Texas), le 20 novembre 2021 @BelgaImage

Dès ce vendredi 18 mars à 9 heures, les fans des Rolling Stones pourront se jeter sur les places pour voir les Rolling Stones au Stade Roi Baudouin de Bruxelles le 11 juillet prochain. Un achat coup de cœur mais qui fera mal au portefeuille. Lorsque l’événement a été dévoilé, les prix annoncés allaient de 149€ à 489€. Sur les réseaux sociaux, plusieurs messages ont dénoncé des tarifs excessifs. Ont-ils été entendus ou pas? En tout cas, depuis ce mardi, quelques places à 99€ ont été ajoutées. Reste que les montants sont globalement plus chers à Bruxelles que dans certaines autres villes où passent les Stones. Des différences qui peuvent s’expliquer par plusieurs facteurs.

"Pas excessif" selon l’organisateur

La colère des fans belges est compréhensible en regardant les prix à l’étranger pour le même concert. En France, il faut débourser entre 56,50€ et 342,50€ à Paris et entre 95€ et 287,50€ à Lyon. À Amsterdam, si les montants ne sont pas tous connus, certains sont déjà annoncés à 84€, soit toujours moins qu’en Belgique. À Madrid, ils iront de 50€ à 280€. À Stockholm, le prix le plus bas est assez élevé, à 141€, mais le maximum est bien plus bas qu’en Belgique, à 274€.

Interrogé par la VRT, Pascal Van De Velde, producteur du concert des Rolling Stones en Belgique, juge toutefois que les prix belges ne sont "pas excessifs". Pour le justifier, il explique d’abord que tournée ne passe que dans une bonne dizaine de villes européennes. Pour attirer le groupe chez nous, il fallait donc des prix alléchants par rapport à ce qui était proposé à l’étranger. On peut imaginer qu’un passage à Werchter, comme en 2014, n’aurait pas été à la hauteur du déplacement, surtout qu’il ne s’agit pas d’un stade mais d’un festival sur pelouse.

L’organisateur de concerts de Greenhouse Talent cite aussi le fait que le stade Roi Baudouin soit relativement petit. Vu qu’il y a moins de places alors que la demande est forte, le ticket est vendu plus cher. Il est vrai que l’espace disponible est plus grand à Madrid et à Lyon. Cela dit, ce facteur n’est pas déterminant quand on regarde dans le détail. Que ce soit à Amsterdam ou Stockholm, la capacité est équivalente est celle du stade bruxellois. Le pouvoir d’achat n’est pas non plus déterminant puisqu’il est plus élevé en Suède et plus ou moins équivalent aux Pays-Bas par rapport à la Belgique, selon l’étude GfK qui fait autorité en la matière.

Le dernier passage en Belgique?

D’autres facteurs plus généraux peuvent expliquer ces prix non négligeables pour voir les Rolling Stones, que ce soit en Belgique ou parfois ailleurs. Évidemment, il y a le fait qu’il s’agisse d’un groupe mythique qui bénéficie d’une aura particulière. "On ne va pas les voir aujourd’hui pour ce qu’ils sont mais plutôt pour ce qu’ils ont été, pour ce qu’ils ont représenté, pour ce qu’ils ont apporté à la musique", explique à la RTBF Marc Ysaye, membre du groupe Machiavel et ancien directeur de Classic21. Les fans sont donc nombreux et, détail important, leur moyenne d’âge est plus élevée. Puisqu’ils ont plus d’argent, les prix montent.

Enfin, autre point important dont tous les fans sont conscients: il s’agit peut-être de la dernière occasion de voir les Rolling Stones en Belgique. Mick Jagger et Keith Richards ont 78 ans, Ronnie Wood a 74 ans et Charlie Watts est décédé en août 2021. Il est donc fort probable que d’ici peu de temps, l’heure de la retraite finisse par sonner. Un passage à Bruxelles est d’autant plus exceptionnel que cela ne s’est pas produit depuis 1976. Pour les organisateurs, c’est une bonne garantie de vendre les tickets comme des petits pains. Il est même pratiquement certain qu’ils auraient continué à être distribués s’ils avaient coûté encore un peu plus cher. Les spectateurs ne prendront pas forcément les billets à quasi 500€, qui sont surtout destinés aux cadeaux d’entreprise, mais ils seront à coup sûr présents au rendez-vous du 11 juillet prochain.

Sur le même sujet
Plus d'actualité