Angèle, seule représentante de la Belgique aux Victoires de la musique

Vendredi soir se déroulera la 37e cérémonie des Victoires de la musique. Une édition où Angèle sera la seule à représenter la Belgique. Même si Stromae jouera aussi un rôle.

Angèle
© Belga Image

La Belgique brillera-t-elle à la 37e cérémonie des Victoires de la musique, qui se tiendra vendredi soir à La Seine Musicale, en région parisienne? La seule représentante en compétition du Plat pays, Angèle, n’en est pas à son coup d’essai, elle qui était repartie avec les prix de l’Album révélation de l’année pour " Brol " et de la Création audiovisuelle pour Tout oublier en 2019, ainsi que pour le Concert de l’année en 2020 pour le " Brol Tour ".

La Belgique sera également représentée par le président d’honneur de l’événement, qui n’est autre que Stromae, ainsi qu’un des présentateurs de l’émission, Olivier Minne, qui assurera l’animation de la soirée aux côtés de Laury Thilleman.

En tant que président d’honneur, Stromae devrait ouvrir le bal avec un de ses titres et prononcer un discours pour lancer la cérémonie, retransmise en direct sur France 2 et France Inter à partir de 21h00.

Angèle nommée dans deux catégories

Cette année, Angèle est nommée dans deux catégories soumises au vote du public: " Chanson originale " et " Création audiovisuelle " pour son dernier titre Bruxelles je t’aime, une déclaration d’amour à la capitale belge écrite pendant le confinement. Pour repartir avec la récompense, la concurrence est rude alors qu’elle fait face à Juliette Armanet (Le dernier jour du disco), à OrelSan (L’odeur de l’essence), à Feu! Chatterton (Monde nouveau) et à Clara Luciani (Respire encore) pour la Chanson originale de l’année.

Pour la Création audiovisuelle, elle défend le clip de Bruxelles je t’aime réalisé par Julien Malègue et Antoine Mayet et affronte une nouvelle fois les deux artistes les plus nommés de ces Victoires de la musique: OrelSan et Clara Luciani. Le premier y défend le documentaire Montre jamais ça à personne, six épisodes d’une quarantaine de minutes réalisés par Christophe Offenstein et le frère d’OrelSan. Persuadé que son frère rencontrerait le succès, Clément Cotentin a filmé les débuts du rappeur et a compilé ces images, agrémentées d’archives et d’interviews récentes pour en réaliser son portait. Clara Luciani est nommée dans cette catégorie pour le clip de son single Le reste, réalisé par Alice Rosati.

OrelSan et Clara Luciani omniprésents

Outre la Chanson originale et la Création audiovisuelle, OrelSan et Clara Luciani sont nommés dans deux autres catégories: " Album " – OrelSan pour " Civilisation " et Clara Luciani pour " Cœur " – face à Juliette Armanet pour " Brûler le feu ", Hubert-Félix Thiéfaine pour " Géographie du vide " et à Feu! Chatterton pour " Palais d’argile ". OrelSan est enfin nommé dans la catégorie " artiste masculin ", aux côtés de Julien Doré et Feu! Chatterton et Clara Luciani dans la catégorie " artiste féminine " face à Juliette Armanet et Hoshi.

Trois catégories sont soumises au vote du public en ligne, entre le 10 janvier et le 10 février à 20h00: Chanson originale, Création audiovisuelle et Concert. Dans cette dernière sont nommés trois hommes: Hervé, Ben Mazué et Woodkid.

Dans les catégories " Révélation " sont nommés pour le côté masculin chien noir, Myd et Terrenoire ; et pour le côté féminin L’Impératrice, Barbara Pravi et Silly Boy Blue.

Enfin, deux prix sont d’ores et déjà connus: ceux des albums (masculin et féminin) les plus streamés entre le 1er décembre 2020 et le 19 novembre 2021. Le vainqueur est SCH (Julien Scharzer) pour son album " JVLIVS II " tandis que la gagnante est Aya Nakamura pour " Aya ". Une Victoire d’honneur sera également remise à Jacques Dutronc, dont la carrière a débuté dans les années 1960.

Sur le même sujet
Plus d'actualité