La cohue pour trouver les derniers tickets d’or d’Orelsan

Pour la sortie de "Civilisation", Orelsan a caché cinq tickets d'or qui offrent la gratuité de ses concerts à vie. Il n’en reste plus que deux et tous les coups semblent permis.

La cover du nouvel album d’Orelsan, Civilisation
© @Orelsan – Instagram

Si la catégorie du meilleur artiste en marketing existait, la récompense serait décernée à Orelsan. Le documentaire " Montre jamais ça à personne " retraçant son parcours a remis le rappeur sur le devant de la scène. Le 19 novembre, soit un mois après, son nouvel album " Civilisation " sortait. Un mois encore après, il était déjà certifié triple disque de platine, soit l’équivalent de 300.000 albums vendus.

Plus que deux tickets d’or en circulation

Le documentaire a, sans aucun doute, boosté l’engouement et les ventes. Mais ce n’est pas tout. Cinq tickets d’or ont été glissés dans des albums répartis dans les quatre coins de la France. Les détenteurs d’un de ces tickets pourront assister gratuitement à tous les concerts d’Orelsan, hors festivals, jusqu’à la fin de leur vie. Ils peuvent même être accompagnés d’une autre personne. Un bout de papier qui fait saliver.

Le 6 décembre, l’artiste affirmait sur Twitter que trois tickets d’or avaient déjà été trouvés. Il ne reste donc plus que deux précieux sésames.

 

" Merci de ne pas m’ouvrir "

Toutes les stratégies sont bonnes pour mettre la main sur ces tickets. Des participants à cette chasse au trésor géante n’hésitent pas à déballer les albums dans les rayons des magasins. " Je confirme, je regarde vite fait l’état des CD’s de ‘Civilisation’ quand je passe en magasin, ils sont toujours ouverts sur le côté ", témoigne une personne sur Instagram. Certaines boutiques ont décidé de coller une étiquette " Merci de ne pas m’ouvrir ". Pas sûr que cet appel soit entendu par les chasseurs de tickets qui sont sans foi ni loi. La Fnac a pris des mesures plus drastiques en scellant l’album dans des boites uniquement ouvrables en caisse.

Plus que deux tickets à découvrir avant le retour au calme et, espérons-le, au respect.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Orelfan (@orel_faan)

Sur le même sujet
Plus d'actualité