Pourquoi les Youtubeurs se mettent-ils à la musique?

Sous le sapin, le Père Noël glissera peut-être la mixtape de SEB ou des places de concert de McFly et Carlito. Des Youtubeurs qui se lancent dans l’aventure musicale. Ils sont de plus en plus nombreux et voici pourquoi c’est plus pertinent qu’il n’y parait.

Les Youtubeurs McFly et Carlito ont sorti un album
© Belga Image

Ils sont confortablement installés dans le Youtube game. Pourtant, ils veulent étancher leur soif de nouveaux défis. Pour ce faire, les créateurs de contenus s’emparent d’un instrument fédérateur: la musique. Pour ceux qui auraient du mal à concevoir cette idée, il faut considérer un Youtubeur comme un calendrier de l’avent. Aucune raison de l’enfermer dans une case, il en a au moins 24. Chaque case correspondant à un talent ou à un défi personnel.

McFly et Carlito, Squeezie, SEB ou encore Mister V. Tous sont des Youtubeurs français à succès avec une horde d’abonnés pour les soutenir dans tout ce qu’ils entreprennent. La sortie d’un album n’y échappe pas. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce mouvement commun vers la musique.

Rencontrer ses abonnés

Pas toujours évident de passer du virtuel au réel. Des vidéos où les Youtubeurs rencontrent des abonnés existent mais restent occasionnelles. Alors quoi de mieux que des concerts aux quatre coins de la France pour créer un moment de symbiose avec leur public.

C’est ce qu’a voulu initier Mister V l’année passée avec son deuxième album « MVP ». Il a lancé une tournée composée d’une vingtaine dates. Mais le Covid-19 en a décidé autrement. « Cette année 2020 aurait sûrement été la meilleure année de ma vie. Partir en tournée fait partie de mes rêves de gosse, je l’ai vu de si près mais la crise sanitaire me l’a retiré in extremis », confiait Mister V qui a annulé toutes ses dates.

Heureusement, le retour des artistes sur scène a repris moyennant certaines conditions. Et c’est dans ce contexte que McFly et Carlito ont décidé de défendre en live « Notre meilleur album », sorti le 10 décembre. « On vous voit assez rarement. Ce ne sont pas des vraies rencontres qui durent longtemps. Cet album est un prétexte à la tournée », explique le duo dans une de ses vidéos. Une tournée qui débutera en mars 2022.

Même son de cloche du côté de Squeezie. « Ça fait 9 ans que je suis sur Internet et je ne vous ai quasiment jamais vus. Les concerts, j’y vois l’occasion de vous proposer un vrai spectacle, de vous faire kiffer autrement qu’avec que des trucs virtuels », expliquait-il. Le Youtubeur au plus grand nombre d’abonnés en France attend d’être fin prêt pour lancer la tournée « Oxyz », du nom de son album.

Retourner à ses premiers amours

Faire de la musique s’est aussi un retour aux sources. C’est le cas de McFly et Carlito. Des images d’archives témoignent de leur amour pour la guitare et la batterie. Ils se sont d’ailleurs rencontrés au lycée grâce au rock et au punk. Leur carrière actuelle leur permet de réaliser un rêve et s’offrir le luxe d’enregistrer un album dans des conditions optimales.

Mister V et SEB n’ont pas spécialement d’atomes crochus avec un quelconque instrument. Mais leur passion de la musique, et notamment du rap, est immense. Les deux vidéastes ont d’ailleurs consacré plusieurs contenus, humoristiques ou explicatifs, sur ce thème. Écrire et diffuser des morceaux, c’est s’offrir la possibilité d’explorer les entrailles de ce qui les fait vibrer en mettant les mains dans le cambouis. Pour SEB, c’est aussi l’occasion de réaliser une performance hors norme: faire un freestyle en chute libre.

Exploser ses compteurs

La musique sur Youtube, ça marche. Il suffit de regarder le dernier clip de Squeezie « Trei Degete – Time Time ». Certes, il s’agissait d’un défi pour créer un hit des années 2000, y compris visuellement. Mais malgré son aspect parodique, la vidéo comptabilise plus de 24 millions de vues en seulement un mois et quelques jours. Et le succès est aussi présent sur les plateformes de streaming.

Mais les Youtubeurs ne sortent pas que des parodies et s’attèlent sérieusement à faire de la musique. Au point de parfois connaitre un succès colossal. Les deux albums de Mister V, « Double V » et « MVP », sont certifiés disques de platine (soit l’équivalent de 100.000 albums vendus). Il a même collaboré avec des grands noms de la scène rap comme Jul et PLK.

Si les Youtubeurs se permettent de proposer des projets musicaux c’est parce qu’ils font partie d’une génération qui ose abolir les frontières. Ils ne se contentent plus de performer dans un seul domaine. Ils prouvent qu’il est possible de divertir et de composer de la musique, sans avoir à rougir.

Sur le même sujet
Plus d'actualité