Sorties albums: Benjamin Schoos, cocktail apaisant

Le plus prolifique des Liégeois Benjamin Schoos nous berce avec son nouvel album instrumental "The Love Note".

Benjamin Schoos
© Freakville

Alors qu’il souffle les quinze bougies de son label Freaksville, le dandy liégeois prend sa baguette de chef d’orchestre et convie un quartette improbable pour huit instrumentaux à la beauté intemporelle. Piano (le prodige ­Christophe Cerri), ondes Martenot (Christine Ott), synthés modulaires (Jérôme Mardaga), clarinette (Manuel Hermia) se mélangent pour créer un cocktail aux vertus apaisantes, quelque part entre la musique lounge, le néoclassique et la pop raffinée de Burt Bacharach. Un seizième album élégant, chic et avec ce surréalisme à la belge en valeur ajoutée.

*** The Love Note, Freaksville

Sur le même sujet
Plus d'actualité