Le guitariste des Monkees, Michael Nesmith, nous a quittés

Il est décédé ce vendredi à l'âge de 78 ans. Du groupe, seul le chanteur et batteur Micky Dolenz est encore en vie aujourd'hui.

Michael Nesmith MOnkees décès
Michael Nesmith. (@Belga Image)

Michael Nesmith, chanteur et guitariste du groupe pop-rock The Monkees, est décédé vendredi à l’âge de 78 ans, rapportent les médias américains, citant des sources familiales.

Nesmith avait écrit plusieurs tubes du groupe, dont The girl I knew somewhere, Mary, Mary, Listen to the band, Tapioca tundra et You just may be the one.

Les Monkees, également connus pour avoir interprété le célèbre morceau I’m a believer, ont été initialement rassemblés par des producteurs de télévision pour une série télévisée du même nom. Ils n’étaient donc bien souvent pas pris au sérieux. Leur musique pouvait être écoutée dans cette série et a aussi été enregistrée sur un disque.

Selon le magazine Rolling Stone, c’est notamment Nesmith qui s’est démené en coulisses pour essayer de se défaire de l’emprise que les producteurs avaient sur le groupe. Il dénonçait le manque de créativité de la formation. Emmené par Michael Nesmith, le groupe a fini par prendre ses distances avec le producteur Don Kirshner, pour sortir des albums que les membres avaient eux-mêmes travaillés, comme Headquarters’ en 1967.

De la formation, seul le chanteur et batteur Micky Dolenz est encore en vie aujourd’hui. Après la séparation des Monkees, Nesmith avait monté un groupe de country rock, The First National Band, mais qui n’a jamais atteint le succès des Monkees.

Plus d'actualité