" Nonante-cinq ": Angèle parle d’Angèle dans son nouvel album

Surprise, le nouvel album d'Angèle est déjà disponible sur les plateformes de streaming, une semaine avant sa sortie en magasins. La chanteuse brise sa carapace sur “Nonante-cinq”, un deuxième album plus organique à travers lequel elle expose ses doutes et sa fragilité.

Angèle sort son album Nonante-cinq
© Manuel Obadia-Wills

Trois ans après le raz-de-marée “Brol”, Angèle poursuit sa collaboration avec son binôme Tristan Salvati sur “Nonante-cinq”. Musicalement, l’ordinateur laisse un peu plus de place aux instruments (guitare, batterie, basse). Un léger virage qui donne de la nuance aux douze vignettes de pop moderne principalement enregistrées à Bruxelles (Je t’aime). À l’exception d’une réflexion sur les violences conjugales (Tempête), Angèle y parle essentiellement d’Angèle. “C’est plus facile d’écrire, c’est plus beau de chanter les choses que je ne m’avoue pas”, dit-elle dans Mots justes.

Comme la pochette de l’album le souligne, la chanteuse évacue le ressenti accumulé ces trois dernières années vécues en mode roller coaster. Avec une belle ballade en piano/voix pour évoquer un lendemain de dispute (Taxi), une déclaration d’amour à son public (Plus de sens, l’un des gros tubes du disque), une magnifique collaboration avec Damso pour partager ses doutes (Démons) ou encore un mélancolique Mauvais rêves. “Il n’y a aucune fiction dans ce que je raconte”, nous affirme Angèle pendant que son inséparable chien Pépette lèche nos chaussettes. L’effet de surprise a disparu mais la démarche est 100% honnête et le carton est assuré.

Les 16/5, 19/12, 20/12, 21/12 et 22/12/2022, Forest National.

Nonante-cinq, Universal

Sur le même sujet
Plus d'actualité