Découvrez " Démons ", le nouveau clip d’Angèle en duo avec Damso

Il s'agit du deuxième extrait de « Nonante-Cinq », le deuxième album d'Angèle qui a atterrit cette nuit sur les plateformes de streaming.

Angèle
DR

Dans Démons, Angèle parle de ses « ennemis qui me tuent ». Ses crises d’angoisse, sa fragilité émotionnelle. Elle chante : « J’ai pas l’air de m’en faire, mais si vous saviez comment c’est dans ma tête, ça me fait vriller / L’angoisse me fait la guerre et part en fumée ». Et le refrain dit : « Comment faire pour tuer mes démons ? Si la magie opère, tous ils tomberont». Alors, la magie opère ?

De son côté, Damso y va d’un couplet qui n’a pas grand-chose à voir. Lui parle de… lui, de son succès et règle quelques comptes. Avec ses mots à lui qui tranchent ouvertement avec la fragilité d’écriture d’Angèle. Extrait choisi: « J’feat avec Angèle, pas d’gros mots, radio, faut qu’on passe/Au lieu d’un: ‘nique ta-‘ non, non, j’dirai: ‘grand bien leur fasse' ». Musicalement aussi, le titre a plus de connotations hip-hop. Angèle chercherait-elle à séduire le public rap?

Ce Démons au clip léché s’apparente à un duo La Belle et la Bête, mais ce n’est pas une première. Damso et Angèle avaient déjà chanté ensemble. C’était en 2018, sur le titre Silence extrait de « Lithopédion », troisième album du rappeur. Depuis ses débuts, Damso joue un rôle de protecteur pour Angèle. C’est en effet en première partie de ses concerts qu’elle a fait ses premières scènes. Aujourd’hui, la voilà qui rend la pareille. Car celui qui avait été un peu vite taxé de misogynie pour ses textes « sales » est en fait un coeur sensible.

L’album « Nonante-Cinq » d’Angèle est disponible sur toutes les plateformes de streaming et dans une semaine en CD et LP. Angèle sera en concert à Forest National à Bruxelles les 16 mai et 19, 20, 21 et 22 décembre 2022.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité