Patrick Bruel en concert: " j’emmène les gens dans mes souvenirs "

Le chanteur a retrouvé son public belge ce mardi au Cirque Royal pour un concert acoustique «intime». Des retrouvailles qui se poursuivront toute la semaine, avant un retour en mars à Forest.

Patrick Bruel en concert au Cirque Royal en acoustique 23/11/2021
Patrick Bruel @Belga Image

Quelques minutes après le spectacle (plus de deux heures trente d’intimité publique), nous avons retrouvé Patrick Bruel dans sa loge. Fatigué – comment ne pas l’être après une telle prestation? – mais souriant. Et content. Ces retrouvailles avec le public belge, il les attendait. Sa précédente tournée – Ce soir, on sort – s’était brutalement interrompue en raison de la pandémie. Quand il a annoncé son retour sur scène, les tickets se sont arrachés: quatre soir d’affilée au Cirque Royal et deux soirées à Liège.

Cette première soirée bruxelloise a répondu à toutes les attentes et comblé un public de fans. «On se retrouve comme si c’était hier, explique Bruel, avec un petit supplément d’âme parce qu’il y a eu un manque.» Son entrée sur scène est différente de ce qu’il a l’habitude de proposer. Elle se fait en douceur, dans un silence presque religieux: «C’est très fort. Je ne rentre pas pour que les gens soient dans une folie tout de suite. Je sais qu’ils retiennent quelque chose. Et quand ça part, ça part

« Chaque soir de tournée est différent »

Alternant les tubes d’hier et d’aujourd’hui, seul ou accompagné, Bruel se livre plus que jamais. Il évoque son enfance, ses amis, ses disparus, ses amours, l’immigration, les héros du quotidien,… Et l’émotion s’empare du public: « J’emmène les gens dans mes souvenirs, il y a énormément d’identification. Beaucoup se retrouvent dans les thèmes abordés. Tout est très palpable.» Pour laisser intacte la surprise de ceux qui se rendront aux spectacles prévus ces prochains jours, on ne dira rien de la set-list. «C’est la force des spectacles qui ne sont pas trop formatés. Chaque soir de cette tournée est différent.».

Une chose est certaine: la salle savoure, redécouvrant des chansons abandonnées depuis parfois vingt ans.. Comme Patrick Bruel l’avoue, le choix a été difficile: « En préparant la tournée, j’ai établi une première liste de titres sans réfléchir. J’en avais 88. J’ai dû choisir par élimination. Les gens ont l’air d’aimer mes choix mais il y a encore tellement d’autres titres que je pourrais reprendre.» D’autres titres qui pourraient – pourquoi pas – être incorporés dans le show de mars à Forest National. Un concert si différent qu’il risque d’être unique, comme en sourit Patrick Bruel: «Le show sera différent de la tournée Ce soir, on sort, on ne part pas avec la même structure. En tout cas, ça va être unique et nous créer encore un beau souvenir».

Les 24, 25, 26 novembre au Cirque Royal
Les 27 et 28 novembre au Forum de Liège
Le 21 mars à Forest National

Sur le même sujet
Plus d'actualité