Abba: leur nouvel album Voyage est une déception

Leur nouvel album qui sort ce vendredi 5 novembre est une tentative honnête de renouer avec leur passé mais aucune chanson ne surpasse les tubes écrits par Abba il y a quarante ans.

Abba publie son nouvel album
@ Baillie Walsh

Quarante ans séparent le huitième album d’Abba “The Visitors” et ce nouveau “Voyage” qui marque le retour des hit-makers suédois. Quarante ans et presque rien n’a changé. Du moins dans la forme. Car dans le fond, il n’y a rien ici qui surpasse les Dancing Queen, The Winner Takes It All et autre Knowing You Me, Knowing You, “l’une des plus belles chanson de rupture” selon notre Arno national qui l’a reprise. C’est à prendre ou à laisser.

Deux maquettes de 1978

Sur “Voyage”, on trouve un hymne universel (Ode To Freedom) qui ressemble à s’y méprendre au I Have a dream qu’Agnetha, Frida, Benny et Björn chantaient déjà en 1979. Mais en moins bien. Little Things est une ballade pour coin du feu avec ambiance “réveillon de Noël” comme l’était Chiquitita. Mais ce n’est pas Chiquitita. Deux des dix morceaux (Just a Notion et le pénible Bumblbee) datent de 1978 et figuraient déjà sous forme de maquettes dans le coffret “Thank You For The Music” paru en 1994. Si elles ne sont pas sorties sur un album studio à l’époque, c’est qu’il y avait une raison.

Abba en studio à Stockholm

« On a fait de notre mieux »

Il y a aussi un titre pour faire la farandole dans les Fêtes de la Bière en Allemagne (When You Danced With Me) et un refrain (celui de l’entraînant Just Notion) qui évoque leur tube I Do, I Do, I Do, I Do, I Do de 1975. Seules deux chansons produites par Benny Anderson dans son studio Riksmixningsverket de Stockholm osent des sonorités modernes : No Doubt About It et Keep an Eye on Dan.

“On a fait de notre mieux, au vu de notre âge”, précisaient Frida et Agnetha en conférence de presse. Mission accomplie, elles n’ont pas à rougir. Mais soyons honnête, si “Voyage” avait été commercialisé un an ou deux après “The Visitors”, il n’aurait pas fait un tel buzz. Le retour d’Abba et leur nouveau spectacle en résidence avec avatars virtuels à Londres au printemps 2022 font plaisir. Mais tout ça ne fait pas un bon album.

Abba, Voyage. Universal Music

Sur le même sujet
Plus d'actualité