Kanye West – “Donda”

Notre critique.

Kanye West – “Donda”

Après des teasers volontairement erratiques pour faire monter la pression, Kanye West a sorti son nouvel album le 29 août. Soit un dimanche, jour du Seigneur, comme pour rappeler qu’il croit plus en Jésus, cité dans un paquet de strophes. Mégalo (qui a besoin en 2021 d’un album de 27 morceaux et de1h48 ?), inégal, provocateur, relevant aussi bien du génie que de l’esbroufe, “Donda” (prénom de sa maman décédée en 2007) est à l’image de son auteur. Malaxant les genres, étouffant parfois l’efficacité de ses compositions dans des tonnes de featurings (on vous épargne la liste mais c’est du solide) et de chœurs gospel fatigants, Kanye West a pourtant le mérite de n’en faire qu’à sa tête et d’aller à contresens de la “cancel culture” qui sévit dans le monde la pop. La présence des désormais “bannis”  Marilyn Manson et DaBaby fait réagir sur les réseaux sociaux et c’est le but.

Kanye West –  Donda – **

La cover de Donda, par Kanye West.

Universal

Sur le même sujet
Plus d'actualité