Jay-Z, Kraftwerk et Tina Turner élus au panthéon du rock

La chanteuse Tina Turner et le rappeur Jay-Z ont été élus au Rock and Roll Hall of Fame, le panthéon américain du rock et de la musique populaire.

©AFP/Tina Turner en concert au Stade de France en juillet 2000

Le Rock and Roll Hall of Fame n’a jamais été réservé uniquement au rock et s’est ouvert, dès sa première promotion en 1986, à d’autres genres musicaux, soul, blues, R&B, folk, country, puis rap. Aujourd’hui âgée de 81 ans, Tina Turner était déjà entrée au panthéon en 1991, en tant que membre du duo Ike & Tina Turner. Elle a cette fois été désignée en tant qu’artiste solo, qui fut capable de se réinventer au milieu des années 1980 dans un registre plus pop, qui lui vaudra un succès mondial.

Quant à Jay-Z, le rappeur et producteur de Brooklyn a déjà glané 23 Grammy Awards, les récompenses de l’industrie musicale américaine. Il fait partie des rares artistes à avoir traversé plusieurs époques du rap et est encore considéré, à 51 ans, comme pertinent.

LL Cool J aussi de la partie

La cérémonie d’intronisation aura lieu le 30 octobre à Cleveland (Ohio). Le jury compte un peu plus de 1.200 personnes, membres existants, professionnels et historiens de la musique. La promotion 2021 compte également le groupe allemand Kraftwerk, considéré comme pionnier de la musique électronique, ainsi que The Go-Go’s, l’un des premiers groupes rock entièrement féminins à avoir connu le succès. Ancien guitariste de Nirvana, Dave Grohl va être intronisé une seconde fois, comme Tina Turner, cette fois avec son groupe The Foo Fighters, créé en 1994.

La 36ème cuvée du Rock and Roll Hall of Fame comprend aussi le rappeur LL Cool J, la chanteuse Carole King et le chanteur et poète soul Gil Scott-Heron. Depuis 1995, le Rock and Roll Hall of Fame dispose d’un lieu permanent, à Cleveland, une ville choisie non pas pour ses racines rock mais parce que les autorités locales avaient offert de financer une partie de la construction du bâtiment.

Plus d'actualité