Le rappeur Juice Wrld meurt à l’âge de 21 ans

L’artiste, qui avait mis le feu aux Ardentes en juillet 2019, est décédé à l’aéroport de Chicago ce dimanche 8 décembre des suites d’un malaise.

belgaimage-159191599-full

Après XXX Tentacion (assassiné le 18 juin 2018) et Mac Miller (mort le 7 septembre 2018), c’est une nouvelle étoile montante du rap américain qui vient de disparaître. Jarad Anthony Higgins, plus connu sous le nom de Juice Wrld, est décédé ce dimanche 8 décembre à Chicago dans des circonstances encore assez troubles. Selon le site TMZ, l’artiste originaire de Calumet Park (Illinois) a fait un malaise dans l’aéroport local où il venait d’atterrir en provenance de la Californie. Retrouvé la bouche en sang mais conscient, selon la police, il serait ensuite mort à l’hôpital.

Juice Wrld (prononcez World) ne jouissait pas encore d’une grande notoriété internationale, mais il lui a fallu moins de deux ans pour s’imposer sur le sol américain. De son vrai nom Jarad Anthony Higgins il s’est fait un nom en 2017 avec Lucid Dreams, un morceau qui sample reprend les célèbres notes de guitare de la chanson de Sting Shape of my heart. S’en sont suivies des collaborations avec des artistes comme Travis Scott, Young Thug, Future ou encore Nicki Minaj.

Paroles torturées

En juillet 2019, Juice Wrld était l’une des grosses têtes d’affiche du festival de musiques urbaines Les Ardentes. Moustique l’avait mis alors dans top 5 des meilleures prestations de cette édition. Voilà ce que nous écrivions alors. « Cette étoile montante est venue de Chicago avec son groupe, une énorme scénographie et une chaleur humaine qu’on ne lui soupçonnait pas. Paroles torturées où rodent les rancœurs et les blessures, hip-hop qui s’ouvrent à la pop, la trap, la soul et au dance-hall, vidéos interpellantes, versatilité dans le timbre et l’énergie: Juice Wrld a signé une solide prestation.« 

Sur le même sujet
Plus d'actualité