Esperanzah! 2017 : un vendredi dans la bonne humeur

Côté Jardin, cette première journée de festival s’est terminée sur un air de jazz avec Gregory Porter et… sous un petit crachin insistant. Qui n’a empêché personne d’aller ensuite, au pied des scènes Alpha et Futuro, danser en compagnie des remuants Colombiens de Puerto Candelaria et sur l’électroswing teinté de hip hop de Proletair.

Ambiance du vendredi...

Côté affluence, les nouvelles sont bonnes : outre les pass 3 jours complètement écoulés, ce samedi affiche complet ! Mais d’abord : petit retour en images sur l’atmosphère festive de ce vendredi… Un vendredi où l’on a vu des chenilles se former sur un air de fanfare, les festivaliers expérimenter le système cashless désormais adopté aux bars, un type rigolard s’en aller féliciter pour leur implication et leur bon travail (sic) vigiles, policiers et bénévoles, un trio déguisé en Pikachu, des danseurs sous la pluie à la nuit tombée, et beaucoup, beaucoup de sourires.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité