Une fille, un garçon, une révélation

Le binôme bruxellois RIVE invite au rêve éveillé sur “Vermillon”.

rive_olivier_donnet

« Juliette et moi, nous nous connaissons depuis une dizaine d’années”, rappelle Kévin, lorsque nous lui demandons de retracer le parcours de RIVE, lauréat du concours Du F. dans le texte et premier prix des Franc’Off 2016.  Après l’une ou l’autre expérience rock, nous avons créé RIVE en 2015.  L’idée était très claire: un projet électro, pop chanté en français. Nous sommes parfaitement complémentaires pour fonctionner en duo. Juliette, c’est la douceur, les mélodies, la guitare, la voix aérienne et des textes à double tranchant. Moi, c’est la batterie, les arrangements et l’envie de bousculer les structures. À deux, nous pouvons nous mettre en danger et interpeller l’auditeur comme nous aimons l’être nous-mêmes.

Mission accomplie avec “Vermillon”, premier EP de cinq titres capturant l’onirisme mystérieux et le charme de leurs prestations live. Les titres des morceaux sont sans équivoque (Justice, Nuit, Silence), le clair-obscur surgit dès les premières notes et la magie opère à l’aide d’ingrédients savamment dosés. Une rythmique lancinante, des beats électro, des arrangements mariant trip-hop et dream pop, des atmosphères nébuleuses et surtout la voix éthérée de Juliette, poussant autant à la contemplation qu’au questionnement. Il est question de temps qui s’efface, de visages qui s’oublient, d’envie de se faire peur, de nostalgie et d’horizons incertains. Recommandé.

Le 09/08 au Brussels Summer Festival, le 26/08 aux Solidarités.

Sur le même sujet
Plus d'actualité