Eurovision : Blanche, la candidate belge dévoile sa chanson City Lights

Coécrit avec Pierre Dumoulin, du groupe rock liégeois Roscoe et chantée en anglais, City Lights séduit par sa modernité et son côté clair-obscur.  Belgium 12 points ?  On peut y croire...

blanche_useonlythis_c_marie_wynants

Blanche, la jeune artiste bruxelloise de dix-sept ans, a dévoilé ce mercredi sa chanson City Lights, qui représentera la Belgique lors de la 62e édition du Concours Eurovision de la Chanson le 13 mai à Kiev, en Ukraine.  La musique de City Lights a été composée par Pierre Dumoulin, du groupe rock liégeois Roscoe. Le texte est coécrit par Blanche et Pierre Dumoulin. Chanté en anglais, moderne dans le ton et le propos, City Lights séduit dès la première écoute. Ses atouts ? Le timbre singulier de son interprète, la douce mélancolie entêtante qui ressort de la mélodie et une atmosphère en clair-obscur bien dans l’air du temps. A vous de juger… 

Blanche n’est autre qu’Ellie Delvaux, candidate de l’édition 2016 du télécrochet The Voice Belgium. C’est dans la foulée de l’émission que le leader de Roscoe l’a contactée pour collaborer ensemble. Leur chanson City Lights a été envoyée au comité de sélection de la RTBF qui l’a donc choisie pour représenter la Belgique en Ukraine. Blanche est sous contrat avec le label belge indépendant Play It Again Sam (PIAS). Blanche a été versée dans la première demi-finale le 9 mai. C’est le tandem Maureen Louys/Jean-Louis Lahaye qui assurera la couverture en direct de l’Eurovision.

Blanche L’interview Express

Pourquoi Blanche ?

C’est mon troisième prénom. C’est plus singulier qu’Ellie. C’est beau à l’oreille et à l’écriture.

De quoi parle City Lights ?

C’est une chanson d’amour dans laquelle la narratrice -on dira que c’est moi- est partagée entre espoir et doute. Avec Pierre, nous avons beaucoup joué sur la thématique de la lumière et les contrastes.  Le clip et la scénographie présentées à Kiev resteront cohérents avec l’atmosphère de la chanson.

Quels seront tes objectifs à Kiev ?

Mes objectifs dépassent Kiev. L’Eurovision est un superbe opportunité mais je veux aller plus loin.  Je travaille sur mon premier album avec Pierre.

A partir de quelle place seras-tu satisfaite de ton parcours ?

Tant que je ne décroche pas la première place, je ne serai pas contente (rires).  J’aimerais surtout que le public belge et international passe un bon moment et aime City Lights.

Quel est ton artiste belge préféré ?

Alice On The Roof.

Quel est ton artiste international préféré ?

Alt-J et Ry X ex-aequo.

Quel est l’adjectif qui te décrit le mieux ?

Paradoxale.

Si Moustique t’ invite à la maison, que faut-il préparer à manger ?

Peu importe, du moment qu’il y en a beaucoup.

Sur le même sujet
Plus d'actualité