Quand Sylvie Vartan était au sommet de sa gloire

Sylvie Vartan ©Prod

En pleine vague yéyé, le nom de Sylvie Vartan est sur toutes les lèvres. Au sommet de sa gloire, la chanteuse partage la scène avec les Beatles à Paris et vit son rêve américain près de la statue de la Liberté. De 1962 à 1968, elle visite Nashville pour plier quelques titres en compagnie des musiciens d’Elvis et passe beaucoup de temps dans les studios new-yorkais. Enfin compilée sur un disque indispensable, cette période exhume ces trésors chantés dans la langue de Janis Joplin: des morceaux à la Jefferson Airplane (I Made My Choice) et autres mélodies infusées de soul (Gonna Cry). Un cœur avec les doigts.

*** Sylvie Vartan. Sylvie en anglais… et en américain. Ace/V2

Plus d'actualité