Ronquières, l’affiche est full

Synapson, Sharko, Ulysse… Le festival brabançon complète sa line-up déjà bien remplie avec Puggy, Alice on the roof ou Selah Sue. Ca va bouger au pied du plan incliné!

ronquieres

Les 6 et 7 août, Ronquières fêtera (déjà) son cinquième festival. Chapeau bas aux organisateurs qui sont parvenus en quelques années a implanté un festival dans le nord du Hainaut. Avec brio! Après un premier essai encourageant en 2012 auquel 12.000 festivaliers ont participé et une fréquentation qui avait déjà doublé en un an, la billetterie a écoulé deux fois de suite l’intégralité des tickets (32.000). Et ça ne devrait pas changer vu la programmation de cette année.

Le groupe français d’électro-house Synapson, leur compatriote Broken Back, le phénomène Jain (en exclusivité cette année), le retour de Sharko, les prometteurs Ulysse et le collectif franco-belge Beautiful Badness sont venus s’ajouter à une affiche très bien fournie. La plus belle en cinq éditions? Jugez plutôt: Selah Sue, Zazie, Puggy, The Kooks, Aaron, Thomas Dutronc, Alice on the roof, Les Innocents, Lilly Wodd and the Prick, Milky Chance, Naaman, Hyphen Hyphen, Giedré, Mustii, Matt Simons et Shake Shake Go.

L’âge de raison?

Malgré le succès, aucun projet d’agrandissement n’est en vue (pour l’instant). L’édition 2016 reprend et améliore la même formule. On nous promet moins d’embouteillages à l’entrée (les festivaliers pourront retirer leur bracelet auprès de 20 guichets), un meilleur agencement du site (recul des régies sons pour dégager plus d’espaces devant les scènes) et, en prime, une surprise imaginée par la société Dirty Monitor, spécialisée dans le vidéo mapping de bâtiments publics. Rendez-vous au pied du plan incliné pour la découvrir…

Même si l’événement tombe le même week-end qu’Esperanzah!, les organisateurs ne s’en préoccupent pas. En revanche, à l’instar du festival fusion de l’abbaye de Floreffe, Ronquières se préoccupe, lui aussi, de son empreinte écologique. Depuis 2012, les festivaliers ont déjà contribué à replanter 24.000 arbres grâce au mouvement citoyen Graines de Vie.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité