5 infos insolites sur Deborah Harry

La chanteuse de Blondie fête ses 69 ans ce 1er juillet. On vous dit ce que vous ne savez (peut-être pas encore) sur elle.

isopix_20119247-001

Debbie a été une Playboy Bunny.   Avant de former le groupe Blondie en 1975, Deborah Harry a bossé comme serveuse au célèbre club Max’s Kansas City avant d’être une Playboy Bunny (une serveuse donc, pas une playmate comme la fausse rumeur le prétend souvent)  pendant huit mois.

Debbie a acheté la première toile de  Basquiat. Deborah Harry et son compagnon Chris Stein fréquentent les milieux underground new-yorkais à la fin des années septante. C’est là qu’ils se lient d’amitié avec un jeune artiste, Jean-Michel Basquiat. Celui-ci n’ayant pas un dollar un poche, le couple lui achète une toile qu’il vient de réaliser devant un restaurant. Debbie le paye 200 dollars…  C’est ce qu’on appelle un bon placement. Blondie invitera ensuite Basquiat en 1981 dans le clip de Rapture, où il campe un DJ.

Debbie n’aurait pas dû chanter Call Me. Un de ses plus célèbres tubes est Call Me, la chanson générique du cultissime  American Gigolo, film réalisé par Paul Schrader en 1980 qui allait révéler Richard Gere. A la base, Giorgio Moroder, compositeur du film, avait demandé à Stevie Nicks, la chanteuse de Fleetwood Mac, d’écrire avec lui les paroles de la chanson générique, mais Nicks a refusé. Moroder s’est alors tourné vers Debbie. Call Me a été numéro 1 au Billboard six semaines d’affilée. C’est le single de Blondie qui s’est le mieux vendu.

Debbie aurait dû chanter pour Bond.  En 1981, Deborah Harry  est approchée pour écrire la chanson générique du nouveau James Bond. Elle compose la chanson Four Your Eyes Only (le titre du film avec Roger Moore) qui est rejetée par les producteurs de 007. Ceux-ci lui préfèrent une ballade suave de Sheena Easton. Harry enregistrera tout de même For Your Eyes Only pour l’album de Blondie « The Hunter » en 1981.

Debbie aurait dû jouer dans Blade Runner.  C’est en pensant à Deborah Harry, que le scénariste de Blade Runner (1982) a pensé à elle en écrivant le personne de la réplicante Pris. Le réalisateur Ridley Scott ne sera pas convaincu et choisira finalement Darryl Hannah pour le rôle. Sur ce coup-là, il a eu raison.

Sur le même sujet
Plus d'actualité