One Piece, la BD la plus vendue au monde, fête son 100e tome

Avec 490 millions d’exemplaire, l’histoire de Luffy le pirate est loin devant Astérix et Snoopy. Sortie du 100e volume ce mercredi.

One Piece
Des tomes de One Piece. (@Belga Image)

Si on vous dit « BD la plus vendue au monde », vous imaginez Tintin, Spirou ou Astérix, ou peut-être Batman, Spider-Man ou même éventuellement Dragon Ball. Si vous avez pensé à ce dernier, vous êtes plus proche de la bonne réponse, puisqu’il s’agit également d’un manga: One Piece. Avec 490 millions d’exemplaires vendus à travers le monde, il est devant Astérix et Snoopy, avec qui il partage le podium.

Lancé en 1997 au Japon, et publié en français par Glénat dès 2000, il raconte l’histoire d’un monde maritime dans lequel s’affrontent les pirates et la Marine, l’armée du gouvernement. Le héros, Luffy, veut devenir le roi des pirates et pour cela, il doit être le plus fort mais surtout être le premier à mettre la main sur un trésor fabuleux : le One Piece.

Une statue de Luffy, le héros. @Belga Image)

Mélange d’aventure, d’humour et d’action, d’émotions et de mystères, on y découvre le périple de ce jeune garçon au chapeau de paille, se constituant un équipage au fil de ses rencontres en voguant d’île en île, chacune étant un nouveau pays à explorer et une nouvelle culture à découvrir.

Ce mercredi 8 décembre 2021, la traduction française du tome 100 sortira en librairie, trois mois seulement après sa sortie au Japon. L’éditeur, Glénat, sort pour l’occasion le grand jeu : 250.000 exemplaires. « C’est le tirage d’un prix Goncourt », a commenté le responsable éditorial manga de Glénat, Benoît Huot, à l’AFP. « L’engouement s’est développé au fur et à mesure de la série. Entre les tomes 12 et 23 s’est mis en place un arc narratif, la saga Alabasta, qui a fasciné de plus en plus de lecteurs en France. Puis est arrivée une succession d’événements qui ont amené la série à être célèbre, dont surtout, en 2008, le début de la diffusion de l’animé sur la TNT ».

A la télé aussi

En effet, One Piece doit aussi une bonne partie de son succès à son dessin animé, qui, puisqu’il est l’adaptation hebdomadaire du manga, vient d’atteindre son 1000e épisode. Un événement pour les fans, au Japon comme ici. Et bien qu’il existe depuis 1999, il reste un des grands succès de la télévision japonaise.

En Belgique, la chaine MCM a diffusé la série pendant quelques années, participant au succès du manga chez nous. L’épisode 1000 a d’ailleurs été diffusé en Belgique dans tous les cinémas Kinepolis du pays pour lors d’une après-midi spéciale consacrée à One Piece. De telles séances ont aussi eu lieu en France, des rendez-vous immanquables pour les fans qui reprenaient le générique du dessin animé en chœur.

Jusqu’à quand ?

Certaines bandes dessinées populaires, qu’elles soient européennes, américaines ou japonaises, passent parfois entre plusieurs mains, pour survivre à ses créateurs ou simplement pour varier de style. One Piece est, par contre, toujours dessiné par la même personne, le mangaka Eiichiro Oda, 46 ans, devenu aujourd’hui une légende.

Bien que Luffy et son équipage ne sont pas loin d’être devenus les pirates les plus forts des mers, on ne sait toujours pas quand le manga va se clôturer. « On est dans la dernière partie, dont il a annoncé qu’il avait hâte de la dessiner. L’histoire progresse à grands pas, avec un auteur qui se renouvelle systématiquement », a commenté l’éditeur. « Ça fera 25 ans en 2022 que c’est un classique en train de s’écrire sous nos yeux. C’est une chance, parce que les classiques on a plutôt tendance à les découvrir à l’école, achevés une fois pour toutes. »

Un magasin consacré entièrement à One Piece, à Tokyo. (@Belga Image)

Sur le même sujet
Plus d'actualité