Partir et tout laisser… le thème du superbe livre de Peter Stamm

Quitter femme et enfants pour se retrouver. Personne n’ose le faire. Sauf Thomas dans L’un l’autre, magnifique livre de Peter Stamm.

L'un l'autre - Peter Stamm @Belga

On a tous pensé un jour tout abandonner. Se lever et quitter la réunion pour ne plus jamais revenir au boulot. Fermer la porte le matin et laisser derrière nous pour toujours une vie qui ne nous semble pas être la nôtre. S’éclipser d’un repas de famille et prendre le large pour ne plus jamais les entendre. Mais personne ne le fait jamais. Personne sauf Thomas dans L’un l’autre, le magnifique nouveau roman de Peter Stamm. Thomas et Astrid viennent de rentrer de leurs vacances en Espagne. Les enfants sont presque couchés, les valises à moitié défaites. Thomas et Astrid boivent un verre de vin, assis sur le petit banc du jardin. Une vie parfaite. Mais il aura suffi à Astrid d’un moment d’inattention – rentrer border Konrad, le plus petit – pour pousser Thomas à quitter le banc et fuir. Ou plutôt marcher. Marcher et encore marcher. Marcher le plus loin possible…

Dans ce suspense existentiel, Peter Stamm, auteur suisse spécialiste des questions qui dérangent, nous interroge sur notre propension à nous dresser contre les normes ou, au contraire, en faire les repères de notre quotidien. Quel choix faut-il faire pour ne pas les regretter? Sachant que personne n’est capable de prévoir ce qui le fera souffrir quand ce qui le fait souffrir l’a rendu heureux. En abandonnant son épouse et ses deux enfants, Thomas retrouve le bonheur d’être un homme sans attaches, sans passé ni futur, le bonheur de vivre pleinement l’instant présent. Mais jusqu’à quand? En filant à travers prés, prairies, vallées et pâturages, le personnage, que la police ne peut ni intercepter, ni contraindre à rebrousser chemin, entame un dialogue avec lui-même. Vous y êtes convié, et la conversation vaut le détour.

*** L’UN L’AUTRE, Peter Stamm, Christian Bourgois, 173 p.

Sur le même sujet
Plus d'actualité