L’Arabe du futur 3, un récit poignant et poilant

Riad Sattouf plonge, pour la troisième fois, dans ses souvenirs d’enfance, celle d’un petit blond au Moyen-Orient. Et nous d’y aller avec lui.

L'Arabe du futur 3-Riad Sattouf

Entre tendresse et franche rigolade, la “technique Sattouf” fait mouche, que ce soit au cinéma avec l’honnêteté cash et bienveillante (Les beaux gosses) ou en BD, entre outrance et justesse (Pascal Brutal ou Les cahiers d’Esther), le presque quadragénaire nous fait rire pour mieux nous toucher. Ou l’inverse? Le pire, c’est que ça ne sent absolument pas le calcul ni le “coup” commercial… Auréolé d’un succès critique et commercial, l’auteur de La vie secrète des jeunes confirme: “À presque 40 ans, c’était le bon moment pour raconter cette histoire que j’ai en moi depuis si longtemps, il fallait que ça sorte! C’est très inconscient tout ça, les projets s’imposent à moi, c’est eux qui viennent frapper à ma porte”.
Il a décidé de leur ouvrir (la porte), pour le troisième tome de cette chronique d’enfance à la fois normale et extraordinaire. Car si on a tous pu avoir une grand-mère culpabilisante ou des tensions parentales, rares sont ceux d’entre nous qui ont grandi en Syrie (et en Libye, et bientôt en Arabie saoudite!). Mais l’intérêt du projet est loin du docu géopolitique: même si on a droit à une leçon en bonne et due forme sur le découpage du Moyen-Orient (merci monsieur Sattouf Senior), l’essentiel est bien dans les souvenirs de Sattouf Jr et de sa façon particulière de les convoquer dans un récit poignant et poilant.

L'Arabe du futur 3-Riad Sattouf_couv'

L’ARABE DU FUTUR, TOME 3, Riad Sattouf, Allary Éditions, 150 p.

Plus d'actualité