Groom – Dupuis lance le cousin de Spirou

Avec deux numéros par an, la maison historique de Charleroi tente de s’installer sur le segment actu et BD.

groom01-1-1

Le premier numéro est paru le 7 janvier 2016. D’un total de 100 pages (sans la moindre publicité) revient sur le meilleur du pire de 2015 : Charlie, Ebola, la crise grecque, le scandale VW, le scandale FIFA, les réfugiés, l’Ukraine… Le deuxième (et dernier de l’année) paraitra en septembre. Groom veut donc prendre le temps de faire un bilan de l’actualité sous la plume et le crayon d’auteurs maison.

Chacun avec sa patte et son style offre une vision, à la fois didactique et divertissante (puisqu’il s’agit tout de même de bande dessinée et donc d’évasion) d’un théâtre bien cruel où, chaque jour, se joue la justice et l’injustice des hommes. Le concept, qui s’adresse à tout le monde en visant tout de même les plus jeunes, fait songer au travail de revues comme XXI ou 24h01 qui, elles, publient du vrai reportage BD, mais dont l’influence se fait de plus en plus sentir dans le milieu éditorial. Le goût du public pour les histoires inspirées de faits d’actualité doit aussi avoir joué dans l’élaboration de Groom dont le premier numéro est riche, dense et malin.

Sur le même sujet
Plus d'actualité