La Bourse, c’est la vie!

L'expo Behind The Numbers met les clichés en faillite.

 

illu_039_immanquables5

Lorsqu’on évoque la Bourse, des images d’investisseurs s’agitant dans des espèces de grandes salles de jeux viennent souvent  à l’esprit. Clichés, méfiance à l’égard d’une machine infernale où des milliards s’évaporeraient aujourd’hui en un seul click, la Bourse reste un  mystère pour beaucoup. Selon Jacques Berghmans, important gestionnaire d’actifs et initiateur de cette expo, il était temps de rappeler que “durant 150 ans, nous avons connu le progrès grâce, notamment à des entreprises que des personnes ont créées et financées et que la Bourse, c’est le poumon qui les finance”.

Présentée dans le superbe  bâtiment créé dès 1873 au cœur de Bruxelles pour abriter les opérations quotidiennes de 200 agents (ils seront 1000 à la fin du siècle!), l’expo se déploie en trois grands cylindres cerclés de « tickers » (symboles) boursiers, à l’intérieur desquelles les interventions multimédias sont importantes. « Elles sont là pour faire comprendre des notions de manière ludique et attrayante« , précise le scénographe Christophe Gaeta.

De nombreuses illustrations (issues d’institutions prestigieuses comme la Bibliothèque Royale) racontent l’origine du système boursier (le nom est lié  depuis le XVIe siècle à la famille brugeoise Van der Buerse) et son histoire, d’Amsterdam à New York. Même ceux que le Dow Jones ou le Nasdaq ne font pas rêver trouveront en tout cas ici des réponses de base efficaces pour ne pas se sentir largués dans notre monde de marchés. Quant à la projection The Mirror Room, créée par l’artiste Charles Sandison, elle nous plonge au cœur de l’accélération des flux des données digitalisés. Et là, tout redevient magique. Après cette ultime expo, la Bourse, ex-palais de la finance deviendra le Beer Palace, le temple d’une autre consommation. Tout un symbole? 

> BEHIND THE NUMBERS, Bourse de Bruxelles, jusqu’au 8/11. www.expobehindthenumbers.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité