L’auteur de polars Ruth Rendell est morte

Elle nous a quittés le 2 mai 2015 à l'âge de 85 ans.

1352451

Quelques mois après sa collègue experte en crimes P.D.James (disparue en novembre), Ruth Rendell, autre grande lady du roman policier anglo-saxon, quitte la scène. A 85 ans, cette dame indigne a succombé il y a deux jours à un AVC. Plus proche de l’esprit  – vicieux et tordu- de Patricia Highsmith, Ruth Rendell savait explorer les bizarreries de l’espèce humaine, et nous confronter aux reflets de nos propres peurs. Sa galerie de personnages intégraient de beaux maboules, mais surtout des êtres d’une grande banalité dont les failles deviennent le gouffre de leur perte. Rien n’est plus intéressant chez Ruth Rendell que lorsque tout parait normal, en ordre, apaisé et que le décor pue le dysfonctionnement… Dans une bibliographie pléthorique, on recommandera les livres des années 80 – sa meilleure période – avec des titres comme « Le lac des ténèbres”, “La maître de la lande”, “Un enfant pour un autre”, “L’homme à la tortue”, “La gueule du loup” ou “Douces morts violentes”. 

Plus d'actualité