La réussite parfaite de Kojima

La saga qui est à l’origine même du genre infiltration revient pour l’épisode ultime. Pourquoi ultime?

illu_037_immanquables4

Avant tout, Metal Gear est un jeu d’auteur, le bébé de Hideo Kojima. Devenu un blockbuster, Phantom Pain sera certainement le dernier épisode de la saga qu’il dirige vu l’ambiance exécrable entre lui et son éditeur, Konami. Phantom Pain s’inscrit dans la continuité des autres MGS mais tout y est abouti. Le personnage est cette fois très agile, son environnement ouvert est plus riche en possibilités tactiques et le hub du jeu, la mother base, vient parfaire le tableau en offrant au joueur un camp de base à améliorer en chinant au fil des missions. Son récit mêlant espionnage, fantastique et même comédie est moins bavard mais plus percutant. Fort d’une réalisation impeccable et d’une intrigue prenante, voici le jeu de la semaine, si ce n’est celui de l’année. 

> METAL GEAR SOLID V: THE PHANTOM PAIN, PS4 XboxOne PC, Kojima Production/Konami.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité