Une peinture de Fernand Léger découverte au dos d’une toile (photos)

70 ans après sa mort, le peintre français Fernand Léger arrive encore à nous surprendre. Une de ses toiles cachait une autre peinture.

Quand un tableau en cache un autre… Des experts en art aux Pays-Bas ont annoncé jeudi avoir découvert une importante oeuvre du peintre cubiste français Fernand Léger (1881-1955). Elle était cachée depuis plus d’un siècle au dos d’une de ses autres toiles.

L’oeuvre jusqu’ici inconnue, intitulée " Fumée sur les toits ", qui devrait dater selon les experts de 1911-1912, a été peinte au dos du tableau " Le 14 juillet " réalisé un an plus tard, selon les spécialistes de conservation d’art du Studio Redivivus. Retrouvée partiellement abîmée et recouverte d’une couche de ce qui ressemble à de la colle dure, la peinture, qui a depuis été minutieusement restaurée, révèle selon les experts un " tournant " dans l’oeuvre de Léger, contemporain parisien de Picasso.

À lire aussi : Picasso, Sempé, Naruto… Les expositions à ne pas manquer cet automne

Bientôt exposé

Les experts pensent que l’oeuvre fait partie d’une série dans laquelle Léger a peint la vue de son atelier sur les toits de Paris vers Notre-Dame, en se concentrant sur la fumée des cheminées. Selon l’historien de l’art néerlandais Sjraar van Heugten, il ne restait que sept tableaux de cette série, et la nouvelle peinture montre des avancées " extrêmement importantes " dans l’utilisation de la couleur et de l’abstrait par Léger.

Les experts sont certains qu’il s’agit d’un véritable Léger en raison de la provenance, du coup de pinceau et même du châssis de la toile qui porte sa signature. Le tableau sera exposé du 19 novembre au 2 avril au musée Kroller-Muller dans le centre des Pays-Bas, dans le cadre d’une exposition sur la série sur les toits de Léger. Il sera placé dans une vitrine qui permettra aux visiteurs de voir les deux côtés.

Sur le même sujet
Plus d'actualité