Expo: En dilettante à Charleroi, ode aux photographes du dimanche

Au Musée de la photographie de Charleroi, l’expo En dilettante raconte les petites histoires de la photo amateur. Un régal sentimental.

photographie
© DR

Il y a ces quatre femmes chapeautées, photographiées de dos devant la mer. Il y a cette scène prise vers 1905 à Blankenberge où des dames taquinent un compagnon. Ailleurs, on voit d’élégantes jeunes filles au bord d’une falaise.  Des images d’amateurs comme celles-là, réalisées notamment avec le fameux boîtier Kodak, accessible au grand public dès la fin des années 1880, traînent dans beaucoup de tiroirs familiaux… Parfois, elles aboutissent dans des musées et y commencent une nouvelle vie.

C’est un ensemble de 250 photos, issues des collections du Musée de Charleroi et aussi des archives de la Conserverie de Metz qu’Adeline Rossion, collaboratrice scientifique au musée, fait revivre ici. “Des photographies qui attrapent ce qu’elles peuvent”, dit-elle citant le photographe Jacques Henri Lartigue. Des photos tombées d’albums de famille, objets devenus obsolètes à notre époque où, fait remarquer la commissaire, “les images sont stockées dans la mémoire d’un téléphone ou d’un ordinateur dont la survie est plus qu’incertaine”. L’expo montre aussi des images parfois ratées ou qui deviendront moins figées au fil du temps et du perfectionnement des appareils. Des histoires sans paroles qui font “rayonner l’émotion de l’instant”. L’expo sert aussi de petit panorama de l’histoire de la photo – du noir et blanc à la couleur, des photographes du dimanche aux amateurs de plus en plus aguerris. On a adoré: courez!

Jusqu’au 18/9. Musée de la Photographie, 6032 Charleroi. www.museephoto.be

Sur le même sujet
Plus d'actualité