?> Sorties cinéma: Vortex, dans le tourbillon de la vie - moustique.be
Search Menu

Sorties cinéma: Vortex, dans le tourbillon de la vie

Gaspar Noé livre sa version de l’amour en fin de vie avec Vortex, mélo élégiaque à la tendresse radicale.

Vortex

© Prod

Dans le vocabulaire marin, un vortex est un tourbillon qui prend naissance dans l’océan et aspire tout, comme un vertige. Si certains ne soupçonnaient pas le réalisateur d’Irréversible ou Love de tendresse, qu’ils soient détrompés avec Vortex, film dédié “à tous ceux dont le cerveau se décomposera avant le cœur”. Car la tendresse se loge ici dans chaque regard que pose un fils (ex-toxicomane devenu père – magnifique Alex Lutz) sur ses parents rongés par la déliquescence du très grand âge. Dans un petit appartement parisien rempli de livres, Vortex recrée un couple parental fictif qui convoque deux généalogies de cinéma: Françoise Lebrun, actrice iconique de La maman et la putain dans le rôle de la mère, ancienne psychiatre et militante féministe atteinte d’alzheimer, et Dario Argento, réalisateur culte de Giallo et du cinéma de genre italien en père intellectuel de gauche qui écrit sur les rêves et le cinéma.

En une série de split screens mélancoliques et cliniques (parce que “la réalité, c’est la superposition de deux perceptions”), Vortex montre la brisure de la maladie et la séparation de parents pourtant inséparables. Chez Noé, pas de champ-contrechamp (“ce truc d’expert-comptable”) mais une intensité de regards et de gestes, et la présence d’Alex Lutz qui apporte une douceur inédite dans son cinéma, ­jusqu’au dernier souffle.

*** Réalisé par Gaspar Noé. Avec Alex Lutz, Françoise Lebrun, Dario Argento – 144’.