The Enforcer : Antonio Banderas devrait-il changer d'agent ?

Antonio Banderas
© Prod.

Antonio Banderas est-il atteint du même syndrome qui empoisonne les choix de Nicolas Cage et de John Malkovich? Ne poursuit-il sa carrière que pour le chèque glissé dans les scénarios qu’on lui envoie? Devrait-il changer d’agent? Le génial acteur de Dolor y gloria de Pedro Almodovar promène une silhouette fatiguée dans The Enforcer où il joue un ex-taulard devenu homme de main qui tente de recréer un lien avec sa fille et qui, à défaut d’être un vrai père, joue les bons samaritains pour une gamine victime d’un réseau de cyber pornographie. Ce thriller, qui rappelle les vieilles séries B de Charles Bronson, souffre d’une absence de scénario et d’un manque cruel de réalisation. Même Antonio ne semble plus y croire.


* Réalisé par Richard Hughes avec Antonio Banderas, Mojean Aria. 91’

Sur le même sujet
Plus d'actualité